Ces réunions, qui doivent se tenir la semaine du 13 avril, drainent des milliers de personnes chaque semestre. Et alors que les Etats-Unis s'attendent à une épidémie sur leur sol, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale examinent toutes les options possibles.

"Nous anticipons une décision sur l'échelle et la portée des réunions de printemps dans les prochains jours", indiquent-elles dans un communiqué.

Les autorités sanitaires américaines ont indiqué mardi s'attendre à une propagation de l'épidémie de nouveau coronavirus aux Etats-Unis, encourageant les écoles, les entreprises et les gouvernements locaux à envisager des mesures de précaution comme l'annulation d'événements publics.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains ont aussi recommandé d'éviter les grands rassemblements.

Le président américain Donald Trump a affirmé mercredi que les Etats-Unis, relativement épargnés jusqu'ici, étaient prêts à répondre à l'épidémie de coronavirus à "une échelle beaucoup plus grande" si nécessaire.

Le Coronavirus, parti de Chine, a commencé à se propager en dehors des frontières du pays. Il a affecté une quarantaine de pays notamment l'Italie, l'Iran et la Corée du sud.

Ces réunions, qui doivent se tenir la semaine du 13 avril, drainent des milliers de personnes chaque semestre. Et alors que les Etats-Unis s'attendent à une épidémie sur leur sol, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale examinent toutes les options possibles."Nous anticipons une décision sur l'échelle et la portée des réunions de printemps dans les prochains jours", indiquent-elles dans un communiqué.Les autorités sanitaires américaines ont indiqué mardi s'attendre à une propagation de l'épidémie de nouveau coronavirus aux Etats-Unis, encourageant les écoles, les entreprises et les gouvernements locaux à envisager des mesures de précaution comme l'annulation d'événements publics.Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains ont aussi recommandé d'éviter les grands rassemblements.Le président américain Donald Trump a affirmé mercredi que les Etats-Unis, relativement épargnés jusqu'ici, étaient prêts à répondre à l'épidémie de coronavirus à "une échelle beaucoup plus grande" si nécessaire.Le Coronavirus, parti de Chine, a commencé à se propager en dehors des frontières du pays. Il a affecté une quarantaine de pays notamment l'Italie, l'Iran et la Corée du sud.