La banque allemande n'a pas souhaité faire de commentaires.

Des rumeurs avaient précédemment évoqué la perte de 5.000 emplois. Selon Handelsblatt, Commerzbank devrait rendre publiques vendredi ses intentions précises qui prévoiraient également la suppression du dividende. L'an dernier, et pour la première fois depuis la crise financière, la banque allemande avait versé un dividende de 20 centimes par action à ses actionnaires.

Commerzbank a un nouveau patron depuis mai: Martin Zielke. Celui-ci travaille depuis lors à l'élaboration d'une nouvelle stratégie pour la banque dont les bénéfices sont mis sous forte pression par la faiblesse des taux d'intérêt.