Voici quelques jours, la division wealth management de BNP Paribas dévoilait ses dernières innovations en matière de services digitaux à destination de ses clients fortunés, qui ont au moins 5 millions d'euros à investir. A l'occasion d'une conférence de presse européenne organisée dans les locaux de son accélérateur baptisé BivwAk! , une petite dizaines de start-up (France, Italie, Suisse, Belgique, Asie...) avaient ainsi fait le déplacement à Paris pour pouvoir présenter leur solution à la presse internationale dans le cadre du programme d'expérience client (CX) mis en route par la banque en 2017. Parmi ce...

Voici quelques jours, la division wealth management de BNP Paribas dévoilait ses dernières innovations en matière de services digitaux à destination de ses clients fortunés, qui ont au moins 5 millions d'euros à investir. A l'occasion d'une conférence de presse européenne organisée dans les locaux de son accélérateur baptisé BivwAk! , une petite dizaines de start-up (France, Italie, Suisse, Belgique, Asie...) avaient ainsi fait le déplacement à Paris pour pouvoir présenter leur solution à la presse internationale dans le cadre du programme d'expérience client (CX) mis en route par la banque en 2017. Parmi celles-ci figuraient deux jeunes pousses belges, qui ont donc eu le privilège de bénéficier de la vitrine du groupe bancaire français. Deux jeunes pousses bien connues de la scène tech en Belgique, puisqu'il s'agissait ni plus ni moins que de PaxFamilia et de Gambit, deux success story digitales made in Belgium que l'on ne présente plus.Patron de la division wealth management de BNP, Vincent Lecomte s'est d'ailleurs réjouit de la présence (remarquée) des deux fintech belges à Paris dont les solutions sont déjà utilisées au sein du groupe : "La Belgique est effectivement bien représentée dans le best of de solutions développées et présentées ici. C'est une stimulation vertueuse. En fonction des intérêts des clients, nous regardons quelle solution locale est susceptible d'être déployée ailleurs. Mais il est vrai que nous sommes très fiers au sein du groupe de ce que nous faisons en Belgique qui est une composante très importante de nos activités de wealth management."Potentiel internationalFondée en 2017 avec l'aide de BNP Paribas Fortis (qui est toujours actionnaire), Pax Familia se spécialise dans les outils d'aide à la gestion patrimoniale. Désormais utilisée par plus de 900 conseillers (family offices, fiduciaires, gestionnaires d'actifs) au service de 25.000 familles, la solution connaît un bel essor auprès des clients de BNP Paribas Fortis et sur le marché belge. Elle s'apprête d'ailleurs à être intégrée par d'autres institutions bancaires que BNP Paribas Fortis en Belgique (dont plusieurs gros acteurs du private banking, selon nos informations) et devrait prochainement bénéficier d'un déploiement au sein du groupe BNP en France et au Luxembourg. Spin-off de l'université de Liège, Gambit se spécialise pour sa part dans les logiciels d'aide à la gestion de portefeuille. Rachetée par BNP en 2017, la solution se retrouve en Belgique derrière Lucy (le robot-conseiller de BNP Paribas Fortis) et en France derrière son équivalent MyMandate, proposée aux clients privés de la banque sur le marché français. Un déploiement en Italie est assez proche, alors que la solution pourrait également être proposée aux clients retail de BNP en France.Notons qu'en termes de potentiel de développement international pour les deux pépites belge, le pôle banque privée du groupe BNP totalise dans son ensemble pas moins 420 milliards d'euros d'actifs sous gestion. En Belgique, l'enseigne compte 95.000 clients pour 75 milliards de fonds gérés.