Bpost et BNP Paribas Fortis sont partenaires depuis 1995 au sein de ce qui s'appelait à l'origine la "Banque de la Poste". La coopération actuelle entre l'entreprise semi-publique et la banque expire le 31 décembre 2021.

L'accord conclu ce mercredi prévoit que Bpost céderait sa part de 50% à BNP Paribas Fortis, qui deviendrait seule actionnaire de la co-entreprise. Bpost continuerait toutefois à offrir les produits financiers dans son réseau de bureaux de poste. Rien ne changera pour les clients de Bpost banque. La durée du futur partenariat a été fixée à sept ans.

BNP Paribas Fortis devrait débourser entre 100 et 120 millions d'euros pour le rachat de la part de Bpost. Le prix définitif dépendra de la valeur nette de l'actif de Bpost Banque au moment de la clôture de la transaction.

Bpost et BNP Paribas Fortis ont l'intention de signer des accords contraignants d'ici la fin du mois de mars 2021, avec l'ambition de finaliser la transaction avant la fin de l'année 2021, sous réserve des autorisations requises.

Dans un communiqué, Bpost explique que "le contexte actuel du secteur bancaire, caractérisé par des marges faibles, des taux d'intérêt bas et des exigences strictes en matière de capital afin de pouvoir maintenir une banque indépendante de petite taille en activité, est à la base de l'accord envisagé."

L'annonce de la cession de sa participation dans Bpost Banque intervient alors que Bpost vient de dévoiler sa nouvelle vision stratégique "Connect 2026" visant à accélérer sa transformation "en un groupe omnicommerce durable" et à compenser les pertes de revenus liées au déclin du courrier traditionnel.

Bpost et BNP Paribas Fortis sont partenaires depuis 1995 au sein de ce qui s'appelait à l'origine la "Banque de la Poste". La coopération actuelle entre l'entreprise semi-publique et la banque expire le 31 décembre 2021. L'accord conclu ce mercredi prévoit que Bpost céderait sa part de 50% à BNP Paribas Fortis, qui deviendrait seule actionnaire de la co-entreprise. Bpost continuerait toutefois à offrir les produits financiers dans son réseau de bureaux de poste. Rien ne changera pour les clients de Bpost banque. La durée du futur partenariat a été fixée à sept ans. BNP Paribas Fortis devrait débourser entre 100 et 120 millions d'euros pour le rachat de la part de Bpost. Le prix définitif dépendra de la valeur nette de l'actif de Bpost Banque au moment de la clôture de la transaction. Bpost et BNP Paribas Fortis ont l'intention de signer des accords contraignants d'ici la fin du mois de mars 2021, avec l'ambition de finaliser la transaction avant la fin de l'année 2021, sous réserve des autorisations requises. Dans un communiqué, Bpost explique que "le contexte actuel du secteur bancaire, caractérisé par des marges faibles, des taux d'intérêt bas et des exigences strictes en matière de capital afin de pouvoir maintenir une banque indépendante de petite taille en activité, est à la base de l'accord envisagé." L'annonce de la cession de sa participation dans Bpost Banque intervient alors que Bpost vient de dévoiler sa nouvelle vision stratégique "Connect 2026" visant à accélérer sa transformation "en un groupe omnicommerce durable" et à compenser les pertes de revenus liées au déclin du courrier traditionnel.