Depuis quelques jours, les 100.000 clients fortunés de BNP Paribas Fortis ont accès à une toute nouvelle plateforme numérique d'aide à la gestion patrimoniale. Revendiquant une position de leader sur le créneau de la gestion de fortune en Belgique avec une part de marché de 24% (soit 66 milliards de fonds sous gestion), la première banque du pays a en effet annoncé le lancement de son " family office " digital, baptisé PaxFamilia - du nom de la jeune start-up belge qui a développé l'outil, et dans laquelle BNP Paribas Fortis a pris l'an dernier une participation d...

Depuis quelques jours, les 100.000 clients fortunés de BNP Paribas Fortis ont accès à une toute nouvelle plateforme numérique d'aide à la gestion patrimoniale. Revendiquant une position de leader sur le créneau de la gestion de fortune en Belgique avec une part de marché de 24% (soit 66 milliards de fonds sous gestion), la première banque du pays a en effet annoncé le lancement de son " family office " digital, baptisé PaxFamilia - du nom de la jeune start-up belge qui a développé l'outil, et dans laquelle BNP Paribas Fortis a pris l'an dernier une participation de 25%. Uniquement accessible via PC ou tablette, le service permet d'avoir une vue globale et sécurisée de son patrimoine, en y injectant toute une série de données (arbre généalogique de la famille, contrat de mariage, immeubles, portefeuilles de titres, assurances, etc.) ainsi que les éventuelles donations déjà réalisées. Visant à aider le client dans la préparation de sa succession, la solution, dont BNP Paribas Fortis à l'exclusivité pour le marché bancaire en Belgique, comprend également un " coffre-fort numérique " (logé sur les serveurs de la banque, et pas dans le cloud), où il est possible de stocker tous les documents nécessaires (que l'utilisateur peut partager avec d'autres ou pas : enfants, notaire, etc.) Proposée aux clients private (qui possèdent un patrimoine de 250.000 à 5 millions d'euros) et wealth (à partir de 5 millions d'euros), PaxFamilia se veut une " nouvelle étape dans l'évolution de la banque privée ", a indiqué Stéphane Vermeire, directeur du pôle private banking et wealth management chez BNP Paribas Fortis, lors du lancement officiel de la plateforme lundi dernier. La gestion patrimoniale s'est en effet complexifiée avec " des familles de plus en plus internationales ", l'allongement de l'espérance de vie qui fait " que plus de générations vivent sous un même patrimoine " et le nombre de familles recomposées en augmentation. Si la première banque du pays lance aujourd'hui un outil de planification patrimoniale en ligne à destination de ses clients fortunés, c'est non seulement parce que la structuration de patrimoine s'est complexifiée mais aussi parce que ses clients aisés sont de plus en plus friands de digital. Pas moins de 71% de ces clients au portefeuille bien garni âgés de 46 à 65 ans utilisent en effet les canaux digitaux pour interagir avec la banque (application mobile et Web). Même tendance chez les plus de 65 ans où ils sont désormais un sur deux à le faire. Par ailleurs, 70% des entretiens avec les experts en crédit se font désormais par vidéoconférence, a souligné Stéphane Vermeire, insistant sur le fait que " le digital n'est pas là pour remplacer le banquier privé, le conseil reste essentiel. Mais il s'agit de simplifier la vie du client, de lui faire gagner du temps et de l'aider à mieux dormir ".