La BCE, en passe de devenir le super-gendarme européen, serait sur le point de recaler 11 banques à leur examen d'entrée, dont deux belges. Le nom de Dexia avait déjà rapidement circulé avec insistance, mais d'après L'Echo, les dernières activités d'Axa Banque Europe, qui regroupe les activités bancaires belges et hongroises du géant français de l'assurance, poseraient également problème. Les deux institutions auraient cependant déjà pris des mesures qui auraient amélioré leur situation. Mercredi après-midi, la BCE et l'Autorité bancaire européenne, coordinatrice des tests, affirmaient toutefois que "toute conclusion tirée de prétendus résultats finaux de l'exercice serait hautement spéculative jusqu'aux résultats définitifs du 26 octobre".

La BCE, en passe de devenir le super-gendarme européen, serait sur le point de recaler 11 banques à leur examen d'entrée, dont deux belges. Le nom de Dexia avait déjà rapidement circulé avec insistance, mais d'après L'Echo, les dernières activités d'Axa Banque Europe, qui regroupe les activités bancaires belges et hongroises du géant français de l'assurance, poseraient également problème. Les deux institutions auraient cependant déjà pris des mesures qui auraient amélioré leur situation. Mercredi après-midi, la BCE et l'Autorité bancaire européenne, coordinatrice des tests, affirmaient toutefois que "toute conclusion tirée de prétendus résultats finaux de l'exercice serait hautement spéculative jusqu'aux résultats définitifs du 26 octobre".