Arjav reproche à la banque d'avoir eu une série de comportements frauduleux en l'encourageant à multiplier les opérations complexes sur devises, jusqu'à l'exposer à des pertes importantes, peut-on lire mardi dans l'Echo.

Le diamantaire réclame à ABN Amro le paiement de 231,8 millions de dollars à titre provisionnel.

Le dossier pourrait ne pas s'arrêter là. D'autres entreprises, notamment dans le secteur diamantaire, pourraient avoir vécu la même histoire avec ABN Amro.

ABN Amro se refuse pour l'instant à tout commentaire.

Arjav reproche à la banque d'avoir eu une série de comportements frauduleux en l'encourageant à multiplier les opérations complexes sur devises, jusqu'à l'exposer à des pertes importantes, peut-on lire mardi dans l'Echo. Le diamantaire réclame à ABN Amro le paiement de 231,8 millions de dollars à titre provisionnel. Le dossier pourrait ne pas s'arrêter là. D'autres entreprises, notamment dans le secteur diamantaire, pourraient avoir vécu la même histoire avec ABN Amro. ABN Amro se refuse pour l'instant à tout commentaire.