La direction a également fait savoir que les équipes du TLB vont dès à présent travailler aux mesures à prendre pour permettre à l'installation de passer l'hiver sans dommage et afin de mettre cette installation dans les meilleures conditions pour permettre un redémarrage rapide. La direction assure également que les mesures d'ajustement des prestations du personnel du TLB à l'activité seront rapidement évaluées pour permettre de clarifier la situation de chaque travailleur. Le recours au chômage économique et aux formations est envisagé. L'alimentation des installations du Finishing sera réalisée à 100% à partir de coils dès l'arrêt du TLB. Ces coils seront fournis principalement par Dunkerque. En fonction de l'évolution de la demande d'acier en Europe, le redémarrage pourrait être envisagé dans le courant du deuxième trimestre 2013. (MUA)

La direction a également fait savoir que les équipes du TLB vont dès à présent travailler aux mesures à prendre pour permettre à l'installation de passer l'hiver sans dommage et afin de mettre cette installation dans les meilleures conditions pour permettre un redémarrage rapide. La direction assure également que les mesures d'ajustement des prestations du personnel du TLB à l'activité seront rapidement évaluées pour permettre de clarifier la situation de chaque travailleur. Le recours au chômage économique et aux formations est envisagé. L'alimentation des installations du Finishing sera réalisée à 100% à partir de coils dès l'arrêt du TLB. Ces coils seront fournis principalement par Dunkerque. En fonction de l'évolution de la demande d'acier en Europe, le redémarrage pourrait être envisagé dans le courant du deuxième trimestre 2013. (MUA)