Les Brasseurs belges, les grands producteurs de sodas et d'autres entreprises ont mis sur pied une plate-forme destinée à soutenir le secteur horeca à la fin de la crise liée au coronavirus. Le grand public est invité à sélectionner l'un ou l'autre établissement et à acheter des bons à valoir au sein de ce restaurant ou café une fois que celui-ci aura rouvert ses portes à l'issue de la crise.

L'entreprise gestionnaire des vélos partagés bruxellois Villo!, JC Decaux, indique vendredi que la durée de consommation gratuite de ses bicyclettes passe de 30 minutes à 1h jusqu'à la fin du confinement. Elle offre par ailleurs un abonnement annuel à tout le personnel soignant et "le personnel travaillant au service des citoyens pendant cette période de crise".

Les dix magasins Carrefour qui n'avaient pas ouvert leur portes vendredi matin sont en train de le faire, indique en fin de matinée la CNE. Les travailleurs restent mécontents des propositions de la direction, mais tiennent à assurer un service aux clients pendant la crise sanitaire liée au Covid-19.

Les importateurs, garagistes et loueurs de véhicules demandent au gouvernement d'assouplir les mesures restrictives en vigueur pour leur secteur. "Les concessionnaires et le secteur de la réparation sont parfaitement en mesure de garantir les règles d'hygiène et de distanciation sociale et sont par ailleurs essentiels à la relance économique", plaident vendredi dans un communiqué commun Febiac, Traxio et Renta.

Lire la chronique d'Amid Faljaoui

En France, lorsque la crise pétrolière battait son plein dans les années 70, un slogan a eu beaucoup de succès : " En France, on n'a pas de pétrole mais on a des idées ". Aujourd'hui, en Belgique, le gouvernement, qui lutte contre le coronavirus, pourrait dire : " En Belgique, on n'a pas de vaccin, ni de test, mais on a des influenceurs ".

Dix magasins Carrefour n'ont pas ouvert leurs portes vendredi en raison d'un mouvement de grève de leur personnel, indique sur Facebook la CNE. La direction de l'enseigne a formulé une proposition de compensation pour les travailleurs jeudi, les syndicats en informent leurs militants ce vendredi matin.