Eurostar tire la sonnette d'alarme et demande le soutien des autorités britanniques. "Sans financement additionnel du gouvernement, il y a un risque réel pour la survie d'Eurostar", a indiqué l'opérateur dans un communiqué. La société demande à bénéficier des mêmes soutiens consentis à d'autres opérateurs ferroviaires en Grande-Bretagne.

Une crise sociale sur fond de pandémie à court terme, un effondrement financier à moyen terme et, à long terme, des conflits impliquant des armes de destruction massive sur fond de changement climatique : voici ce qui inquiète l'élite économique mondiale, selon un sondage réalisé par le Forum de Davos et publié mardi.

Le transporteur américain Fedex a l'intention de supprimer 671 emplois dans son hub aérien de Liège, a confirmé mardi l'entreprise dans un communiqué. Le plan entraînerait en outre une modification des horaires et du nombre d'heures de travail pour 861 autres membres du personnel du site liégeois.

Carte blanche

La crise sanitaire a durement affecté les populations en Europe et dans le monde. Les restrictions, contraintes et mesures coercitives nous ont rendus plus sensibles au besoin de liberté précisément parce qu'elle nous a cruellement manqué.

Le front commun syndical ne prendra pas part à la prochaine réunion de concertation sociale mercredi. Les syndicats ne souhaitent plus négocier avec le patronat une norme salariale de 0,4%, calculée par le Conseil central de l'économie. "Il est impossible de négocier des augmentations salariales suffisantes à l'intérieur d'un carcan aussi étriqué", affirment-ils mardi dans un communiqué.

Les commerçants sont satisfaits de la décision à venir de prolonger cette année de deux semaines les soldes d'hiver. Le gouvernement fédéral soutient une proposition de loi en ce sens, ce qui réjouit Comeos et Mode Unie.

Article du magazine
Paul Vacca

La foule peut aussi être le réceptacle d'une élévation collective. C'est ce qui se produit avec la culture vivante. Plongés dans le public, nous sommes autres, là aussi, mais en mieux.

Avec en tout 2.558.046 passagers accueillis à Brussels South Charleroi Airport (BSCA), le trafic de voyageurs y a baissé de 69% par rapport à l'année 2019, qui était une année record, précise toutefois la société dans un communiqué diffusé lundi soir. Les résultats sont le reflet de la crise sanitaire du coronavirus qui a sévèrement frappé le secteur aérien au niveau global.