Pour les citoyens qui placeront à l'avenir des nouvelles installations photovoltaïques, le nouveau système "Qualiwatt" remplacera les certificats verts. Ce système "optimise le soutien financier en fixant des rentabilités raisonnables et en tenant compte des coûts effectifs de l'électricité et de la technologie", se félicite Agoria. "Le système conditionne aussi l'aide à des critères de qualité des installations et de retombées socio-économiques locales", poursuit Agoria. Qualiwatt minimise ainsi les risques de financiarisation du secteur et de génération de bulles spéculatives, tout en maximisant le retour en termes d'emplois et d'activités économiques pour la Wallonie, ajoute la fédération de l'industrie technologique. La mise en application de l'ensemble des décisions techniques prises par le gouvernement wallon apparaît potentiellement délicate, prévient Agoria qui invite les autorités à mettre tout en oeuvre pour que les décisions prises soient appliquées au plus vite sur le terrain. "Seule la mise en oeuvre concrète des réponses apportées à la crise du photovoltaïque permettra de juger au final de la consistance et de la pérennité de la décision du gouvernement wallon", conclut Thierry Castagne, directeur général d'Agoria Wallonie. (JUG)

Pour les citoyens qui placeront à l'avenir des nouvelles installations photovoltaïques, le nouveau système "Qualiwatt" remplacera les certificats verts. Ce système "optimise le soutien financier en fixant des rentabilités raisonnables et en tenant compte des coûts effectifs de l'électricité et de la technologie", se félicite Agoria. "Le système conditionne aussi l'aide à des critères de qualité des installations et de retombées socio-économiques locales", poursuit Agoria. Qualiwatt minimise ainsi les risques de financiarisation du secteur et de génération de bulles spéculatives, tout en maximisant le retour en termes d'emplois et d'activités économiques pour la Wallonie, ajoute la fédération de l'industrie technologique. La mise en application de l'ensemble des décisions techniques prises par le gouvernement wallon apparaît potentiellement délicate, prévient Agoria qui invite les autorités à mettre tout en oeuvre pour que les décisions prises soient appliquées au plus vite sur le terrain. "Seule la mise en oeuvre concrète des réponses apportées à la crise du photovoltaïque permettra de juger au final de la consistance et de la pérennité de la décision du gouvernement wallon", conclut Thierry Castagne, directeur général d'Agoria Wallonie. (JUG)