Le chantage qui écorne un peu plus l'image de Volkswagen

30/09/15 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Pour empêcher les journaux français de parler du scandale des émissions truquées, Volkswagen a choisi la voie du chantage à l'investissement, dénonce ce mardi Le Canard Enchaîné.

Le chantage qui écorne un peu plus l'image de Volkswagen

© AFP

Dans son édition du 30 septembre, l'hebdomadaire Le Canard Enchaîné a publié un courriel envoyé le 22 septembre par MediaCom, l'agence d'achat d'espaces publicitaires de Volkswagen, aux dirigeants de quotidiens régionaux français, rapporte le site du Nouvel Obs.

La régie publicitaire demande aux journaux en question de ne publier "aucun article relatif à la crise VW" dans les éditions "des 6, 8 et 10 octobre prochains". Dans le cas contraire, les investissements prévus, à hauteur de 315.000 euros, seront supprimés, avertit MediaCom.

Pareilles exigences sont formulées concernant une campagne de pub sur la marque Audi. Montant de l'investissement: 1.465.000 euros.

Voilà qui ne devrait pas aider la firme allemande à redorer son blason...

En savoir plus sur:

Nos partenaires