S&P abaisse à son tour la note de Chypre

01/08/11 à 09:58 - Mise à jour à 09:58

Source: Trends-Tendances

L'agence de notation Standard and Poor's a à son tour abaissé vendredi la note de Chypre en raison des inquiétudes sur la situation économique et budgétaire de ce pays, suivant l'exemple de sa consoeur Moody's qui avait fait de même mercredi.

S&P abaisse à son tour la note de Chypre

© Reuters

Standard and Poor's a fait passer la note à "BBB+" contre "A-" précédemment et l'a assortie d'une perspective négative en raison des effets à long terme sur l'économie de la récente destruction.

"En dépit des négociations en cours sur des mesures de consolidation budgétaire, nous estimons que le gouvernement chypriote va avoir de la peine à respecter son objectif d'un déficit budgétaire général de moins de 4% du produit intérieur brut en 2011 et de moins de 2% en 2012", souligne S&P. "En conséquence, cela va aggraver le fardeau de la dette qui devrait être de 80% du PIB fin 2011", ajoute l'agence de notation. "Une telle augmentation de la dette va très vraisemblablement réduire la capacité du gouvernement à éventuellement soutenir les banques du pays qui à notre avis sont vulnérables à une restructuration potentielle de la dette grecque", souligne-t-on de même source.

"De plus, l'explosion de la centrale de Vasilikos va, de manière directe et indirecte, retirer des points de croissance en raison d'une consommation d'énergie plus faible et d'importations plus importantes", souligne S&P. L'explosion le 11 juillet d'une cargaison d'armes sur une base navale chypriote, qui a fait 13 morts, a détruit la principale centrale électrique du pays. Celle-ci produisait 60% de l'électricité de la République de Chypre, qui couvre les deux tiers de l'île, le tiers restant étant sous occupation turque depuis 1974.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires