Partir plus tôt à la retraite augmenterait la durée de vie

12/09/13 à 10:33 - Mise à jour à 10:33

Source: Trends-Tendances

Une étude de l'université d'Amsterdam indique qu'un départ anticipé à la retraite peut réduire le taux de mortalité dans les 5 ans de 2,5%. C'est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle...

Partir plus tôt à la retraite augmenterait la durée de vie

© Thinkstock

Partir plus tôt à la retraite est-il bon pour la santé ? Une étude de l'Université d'Amsterdam répond par l'affirmative. Elle se base sur des observations récentes, sur le sort d'un peu plus de 190.000 fonctionnaires néerlandais qui ont profité d'une offre temporaire de retraite anticipée, à partir de 57 ans, faite en 2005. Les Pays-Bas pratiquent la retraite à 65 ans. Deux mois de vie supplémentaires Les auteurs, Hans Bloemen, Stefan Hochguertel, Jochem Zweerink, ont profité de cette occasion pour mesurer la mortalité dans les 5 ans des personnes qui ont profité de la mesure (plus de 190.000 personnes) par rapport à d'autres qui n'en ont pas profité. Les échantillons sont suffisamment vaste pour dégager des observations significatives. La conclusion est que le taux de mortalité est 2,5% plus bas pour ceux qui sont parti plus tôt. Soit, en extrapolant, 56 jours de vie supplémentaires.

La ou les causes ? Les auteurs font l'hypothèse que le départ anticipé améliore la santé, notamment "en enlevant les facteurs de stress associés au travail, qui a un effet significatif, selon nos observations, sur la mort par crise cardiaque" indique l'étude (1).

Double embarras politique et financier Cette observation, si elle est confirmée par d'autres études, est embarrassante, car elle laisse entendre que les politiques poussant à retarder les fins de carrière enlève la possibilité de gagner un peu de longévité. Difficile à défendre face aux électeurs...

Autre embarras : encourager les départs anticipés se traduit par des coûts supplémentaires. L'étude l'évalue, pour l'échantillon observé (190.000 fonctionnaires), à 7 millions d'euros, pour les deux mois de pension supplémentaires (56 jours).

Robert van Apeldoorn

(1) Hans Bloemen, Stefan Hochguertel, Jochem Zweerink, "The Causal Effect of Retirement on Mortality: Evidence from Targeted Incentives to Retire Early", août 2013, publié par IZA (Insitute for the Study of Labor), à Bonn.

Nos partenaires