Les 20 pièges à éviter lors de votre déclaration d'impôts

23/05/17 à 09:30 - Mise à jour à 09:30
Du Trends-Tendances du 18/05/17

"Tax shift", sixième réforme, bonus logement, frais professionnels, échange d'informations, spéculation : remplir sa déclaration devient toujours plus compliqué. Cette année encore, des dizaines de nouveaux codes apparaissent tous azimuts. Tour d'horizon de ces nouvelles règles du jeu pour l'année de revenus 2016, histoire d'éviter les pièges.

"Toujours plus compliquée, incompréhensible, un enfer ! " : les critiques ne manquent pas à propos de la nouvelle déclaration d'impôts. Alors que celle de 2016 s'était déjà étoffée de 41 codes, celle de cette année en comporte 75 supplémentaires ! Au total, le millésime 2017, qui porte sur les revenus de 2016, compte pas moins de 885 rubriques ! Mais pas de panique : 82 % des contribuables n'utilisent que 20 codes ou moins pour remplir leur douloureuse, rassure le SPF Finances. Et près de la moitié n'en utilise même qu'une dizaine. Par ailleurs, la déclaration 2017 comporte un nombre record de codes pré-remplis (adresse, état civil, salaires, épargne-pension, etc.) : 320 codes qui sont pris en charge par l'administration fiscale, grâce aux données reçues ou aux déclarations de l'année précédente.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires