Le nombre de crédits défaillants a progressé en 2016

19/01/17 à 13:26 - Mise à jour à 13:26

Source: Belga

Fin 2016, le nombre total de crédits défaillants non régularisés enregistrés à la centrale des crédits aux particuliers était en augmentation de 1,5% par rapport à l'année précédente, à 555.936, indique jeudi la Banque nationale de Belgique (BNB). "Cette progression n'apparaît toutefois que dans les ouvertures de crédit", précise-t-elle.

Le nombre de crédits défaillants a progressé en 2016

© Getty Images/iStockphoto

A la fin de l'année passé, la centrale des crédits recensait 6.256.394 emprunteurs et 11.299.140 crédits, ce qui représente une augmentation de 0,4% par rapport à 2015. Au cours de l'année, 1.627.006 nouveaux contrats de crédit ont été enregistrés. Parmi ceux-ci, le nombre de nouveaux contrats de crédits hypothécaires s'est contracté de 15,5% par rapport à 2015, mais reste largement supérieur aux années précédentes.

"Les premiers mois de l'année ont montré un ralentissement du nombre de nouveaux crédits hypothécaires mais le reste de l'année a connu à nouveau une augmentation progressive", précise la BNB selon laquelle ce sont finalement 524.893 nouveaux crédits hypothécaires qui ont été enregistrés en 2016. Par ailleurs, 666.675 nouveaux prêts à tempérament (+ 11,7%) et 78.845 nouvelles ventes à tempérament (+ 7,6%) ont été enregistrés. En matière de retards de paiement, 55.519 nouveaux retards ont été enregistrés à la centrale, en baisse de 4% par rapport à l'année précédente, grâce principalement à une diminution des nouveaux défauts de paiement dans les ouvertures de crédit (- 7,3%). Plus d'emprunteurs ont également réussi à régulariser leur arriéré (+ 3,7%).

"Néanmoins, fin 2016, le nombre total de crédits défaillants non régularisés est en augmentation de 1,5% et s'élève à 555.936", poursuit la BNB. Selon cette dernière, le montant total des arriérés a régressé de 1,1% à 3,1 milliards d'euros. Le montant moyen d'arriéré par contrat a quant à lui diminué de 2,6% pour s'établir à 5.610 euros. Enfin, le nombre de procédures en cours en règlement collectif de dettes a baissé de 2,1%, pour atteindre 95.569 dossiers, et les tribunaux ont communiqué 15.355 nouveaux dossiers (- 3,3%).

Nos partenaires