L'immigration peut doper l'économie belge

03/09/15 à 09:52 - Mise à jour à 12:43

Source: Trends-Tendances

L'OCDE dresse un bilan économique positif de l'immigration. A condition de mener de vraies politiques d'intégration et d'accès à l'emploi. Et là, la Belgique est à la traîne.

Depuis le début de l'année, la Belgique a enregistré plus de 16.000 demandes d'asile. Les chiffres augmentent fortement sur le dernier trimestre : deux fois plus de demandes en juillet par rapport à 2014 et trois fois plus en août. A ce train-là, la barrière des 20.000 sera largement franchie en décembre... ce qui n'est pas exceptionnel. En 2011, on était à 25.000 et en 2000, année record, à 42.000. Les migrations actuelles comportent toutefois une réelle différence avec les précédentes : le taux d'acceptation. Il y a cinq ans, moins d'un quart des demandes aboutissait, alors qu'on frôle les 60 % sur les sept premiers mois de l'année. Les derniers chiffres sont poussés par les Syriens, qui obtiennent le statut de réfugiés dans plus de 90 % des cas.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires