La crise du Fipronil ouvre une fenêtre d'opportunité

08/11/17 à 21:00 - Mise à jour à 16:54
Du Trends-Tendances du 09/11/17

A moins que les deux derniers mois boursiers ne réservent une énorme surprise, l'action du spécialiste est-flandrien du spéculoos et des biscuits ne battra pas l'indice Bel 20 en 2017, pour la première fois en 16 ans. Le différentiel de rendement entre les deux, +15 % pour le Bel 20 contre -14 % pour Lotus, est trop grand. Comme prévu, 2017 aura été une année normale, après deux années (2015 et 2016) exceptionnelles. Hors dividendes distribués, l'action a progressé de 88 % en 2015 (de 933 euros à 1.750 euros) et de 43 % en 2016 (à 2.500 euros). C'est le résultat d'une croissance organique (hors acquisitions) très soutenue de 13,3 % et 16,6 %, et de l'acquisition en 2015 de deux entreprises britanniques actives dans les en-cas...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires