Bénéfice sous pression

27/09/17 à 21:00 - Mise à jour à 16:43
Du Trends-Tendances du 28/09/17

PostNL, qui était déjà aux prises avec un marché postal traditionnel moribond aux Pays-Bas, est pour le surplus confronté sur son marché à un durcissement de la réglementation par l'Autorité de protection des consommateurs et du marché néerlandaise (ACM). Celle-ci contraint PostNL à ouvrir son marché à d'autres sociétés à partir du 1er août, à des tarifs intéressants. Cette intervention coûtera à PostNL 30 à 50 millions d'euros par an, et probablement plutôt 50 que 30. Le groupe s'oppose à cette décision qui, à son estime, ne tient pas compte de la nouvelle réalité d'un marché postal en recul. Selon PostNL, cette mesure portera un coup dur au réseau postal néerlandais et impliquera un ch...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos