2046, l'odyssée du livre

13/06/18 à 21:00 - Mise à jour à 13:58
Du Trends-Tendances du 14/06/18

Chicago. 28 janvier 2046. Une foule compacte de jeunes de la génération bêta se presse devant le MBOC (Michelle & Barack Obama Center), superbe bâtiment à la forme d'une colombe. Ils répondent à l'invitation du jeune startupper qui monte, Mark Gutenberg, dont la légende veut que sa mère ait choisi le prénom en hommage à celui qui est devenu président des Etats-Unis après avoir fait fortune avec un réseau appelé Facebook. Le secret le plus absolu a été tenu sur l'objet de cette keynote intitulée #FreeYourself. Tout juste Mark Gutenberg a-t-il laissé entendre qu'il s'agissait d'un produit très disruptif et que les participants vivraient un moment expérientiel unique capable de libérer leur vie à jamais. Cette conférence ne sera d'ailleurs pas retransmise sur les réseaux. De même qu'il a été instamment demandé aux invités de se présenter sans leurs lunettes ou lentilles de contact VR, ni leur iPhone 28 ou...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires