Le "Connector" accueillera 20 millions de passagers par an à Brussels Airport dès 2016

15/07/14 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le bâtiment "Connector" reliera le Pier A au terminal de Brussels Airport à partir du premier trimestre 2015, remplaçant le tunnel actuellement utilisé. Début 2016, les passagers quittant l'espace Schengen transiteront également par l'édifice pour effectuer les contrôles de sécurité, ce qui portera le trafic à quelque 20 millions de passagers par an dans le bâtiment, soit la totalité des voyageurs, annonce Brussels Airport mardi.

Le "Connector" accueillera 20 millions de passagers par an à Brussels Airport dès 2016

La construction du Connector a débuté en avril 2013. Le bâtiment est destiné à remplacer le tunnel qui relie actuellement le terminal au Pier A, où embarquent les passagers prenant un avion à destination d'un pays de la zone Schengen. Dans une enquête menée par Brussels Airport, certains voyageurs estimaient la distance entre le terminal et le Pier A à 800 mètres. Or, celle-ci n'est que de 200 mètres. Une fois le Connector mis en service, les passagers ne devront plus descendre trois niveaux avant d'en remonter deux. De plus, le passage se fera dans un espace éclairé avec 2.400 m² d'espaces commerciaux et de restauration. "Ce sera un espace plus lumineux et agréable, la perception de la distance devrait dès lors également changer pour les voyageurs", commente Damien Lombaert, responsable de la construction. A partir du premier trimestre 2016, les passagers quittant l'espace Schengen via le Pier B, effectueront les contrôles de sécurité dans le Connector, de la même manière que ceux voyageant par le Pier A. Il y aura alors 25 lignes de screening, avec la possibilité de passer à 29, contre 19 aujourd'hui. Ce screening s'effectuera via un "remote control" où l'opérateur est plus loin de la zone de contrôle et n'intervient qu'en cas de besoin. "C'est un processus plus confortable pour les passagers et les travailleurs", explique Nathalie Van Impe, porte-parole de Brussels Airport. Le nouveau bâtiment offrira ainsi la possibilité de centraliser les contrôles de sécurité, ce qui représente "un meilleur service à moindre coût", estime M. Lombaert. Le Connector représente un investissement global de 75 millions d'euros. (Belga)

Nos partenaires