Non, l'immobilier belge n'est pas surévalué (ou très peu)

19/02/15 à 07:31 - Mise à jour à 07:30

Source: Belga

Si, pendant des années, plusieurs organisations nationales et internationales ont affirmé que le marché immobilier belge était surévalué, ce n'est désormais plus le cas. Selon la Banque nationale, celui-ci est proche de l'équilibre, rapporte De Standaard jeudi.

Non, l'immobilier belge n'est pas surévalué (ou très peu)

Bruxelles © Belga

En 2012, la Banque nationale craignait encore que l'immobilier soit surévalué de 15%. Une crainte qui semble aujourd'hui dissipée à en croire son dernier rapport annuel, qui fait état d'une surévaluation d'à peine 3,6%, ce qui signifie que le marché est proche de l'équilibre.

Pourtant, les prix n'ont pas baissé depuis 2012, au contraire. Ces trois dernières années, les prix ont augmenté de 4% en moyenne. Cependant, les taux hypothécaires ont fortement baissé, atteignant même 2,5% pour un prêt d'une durée de 20 ans.

C'est pourquoi le prix des biens immobiliers est désormais plus en phase avec ce que les familles peuvent se permettre de dépenser.

En savoir plus sur:

Nos partenaires