Les prix des maisons en forte hausse au premier semestre

28/09/17 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Belga

Le prix d'une maison d'habitation ordinaire en Belgique s'élevait en moyenne à 220.920 euros au premier semestre 2017, en hausse de 6,3% par rapport à la même période un an plus tôt.

Les prix des maisons en forte hausse au premier semestre

© Getty Images/iStockphoto

Les prix des villas et des appartements ont quant à eux augmenté de respectivement 5,3 et 1,7%, à 362.829 euros et 225.171 euros, selon les chiffres publiés jeudi par le SPF Economie. Selon ce dernier, la hausse du prix moyen d'une maison ordinaire est la plus forte enregistrée au cours de ces 10 dernières années.

"Depuis 2010, les prix de l'immobilier n'ont cessé de progresser, bien que cette augmentation se soit ensuite affaiblie pour à nouveau se renforcer à partir de 2015 tant pour les maisons d'habitation et les villas que pour les appartements", précise le SPF. L'année passée, les prix moyens avaient augmenté de 4,3% pour les maisons ordinaires, de 2,6% pour les villas et de 1,2% pour les appartements.

En Wallonie, une maison d'habitation ordinaire coûtait en moyenne 160.578 euros au premier semestre 2017 (+4,7%) tandis que le prix d'une villa atteignait 290.557 euros (+6,9%) et celui d'un appartement, 179.620 euros (+2%).

En Flandre, les prix s'affichaient à 233.382 euros en moyenne pour une maison d'habitation ordinaire (+4,2%), à 381.590 euros (+3,8%) pour une villa et à 229.442 euros (+0,6%) pour un appartement.

Quant à la région de Bruxelles-Capitale, elle reste la plus onéreuse avec un prix moyen de 404.385 euros pour une maison ordinaire (+0,7%), de 951.584 euros (-0,7%) pour une villa et de 235.859 euros (+0,5%) pour un appartement.

Enfin, Ixelles (plus de 651.000 euros pour une maison ordinaire) décrochait, au premier semestre de cette année, le titre de commune la plus chère devant Lasne (562.700 euros) et Etterbeek (531.827 euros). A l'autre bout du classement, les 3 communes les moins coûteuses en termes d'habitation sont Quaregnon (83.077 euros), Boussu (88.988 euros) et Viroinval (92.163 euros).

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos