Leila Ben Ali commerçait-elle avec les Belges ?

21/01/11 à 11:09 - Mise à jour à 11:09

Source: Trends-Tendances

Selon un mémo de juin 2008 dévoilé par WikiLeaks, Leila Ben Ali, épouse du président tunisien déchu, aurait revendu l'International School of Carthage, et son terrain bien situé, à des investisseurs belges.

Leila Ben Ali commerçait-elle avec les Belges ?

Avec la fin de l'ère Ben Ali en Tunisie, les langues se délient et les télégrammes diplomatiques se publient. Ainsi, un mémo datant de juin 2008 et dévoilé par WikiLeaks illustre la corruption du régime du président Ben Ali.

Le télégramme explique qu'"à l'été 2007, Leila Ben Ali reçut gratuitement du gouvernement tunisien un terrain bien situé où fut construite une institution à but lucratif, l'International School of Carthage. (...) En sus du terrain, le gouvernement tunisien fit don à l'école de 1,8 million de dinars (1,1 million d'euros)."

"On raconte que Mme Ben Ali aurait revendu l'International School of Carthage à des investisseurs belges, mais l'ambassade de Belgique n'a pour l'instant pas été en mesure de confirmer ou de démentir la rumeur, continue le télégramme. XXX (Ndlr, nom masqué dans le document) a affirmé que l'école avait en réalité été vendue pour une somme énorme mais non divulguée."

Trends-Tendances

En savoir plus sur:

Nos partenaires