Le report de la rénovation de la gare de Vilvorde compromet le projet Uplace

11/02/15 à 18:48 - Mise à jour à 18:48

Source: Belga

La décision d'Infrabel de reporter à une échéance indéterminée la rénovation déjà reportée depuis un certain temps de la gare de Vilvorde constitue une menace directe sur la réalisation du mega-centre commercial Uplace à Machelen, a affirmé mercredi le bourgmestre de Vilvorde Hans Bonte (sp.a).

Le report de la rénovation de la gare de Vilvorde compromet le projet Uplace

Selon lui, ce chantier comprend aussi le passage en sous-sol de la ligne de tramway rapide du Ring censée desservir le future centre commercial. On parle depuis plusieurs années de la rénovation de cette gare fortement délabrée. Au milieu de l'année dernière, Infrabel avait indiqué que les travaux étaient sur le point de démarrer et qu'un budget de 20 millions d'euros avait été prévu à cet effet.

A la fin de l'année dernière, la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant (MR) avait laissé entendre que le projet était reporté en raison des restrictions budgétaires. Dans une lettre, le patron d'Infrabel, Luc Lallemand a fait savoir mercredi qu'il ne pouvait être question d'anticiper les travaux par rapport aux prévisions initiales d'un démarrage du chantier en 2018. Pour Hans Bonte, "on crache, avec cette décision, à la figure de la ville et de ses habitants".

Cela signifie pour le surplus, d'après lui, la fin du projet de ligne de tram de De Lijn reliant Jette, Vilvorde, et Machelen à l'aéroport national. A hauteur de la gare modernisée, le projet mis en avant par la Flandre prévoit un passage du tram en sous-sol.

Mais l'impossibilité de réaliser ce projet pour le moment met aussi à mal l'engagement de la Flandre de désenclaver le site du centre commercial Uplace et par conséquent de délivrer les permis requis pour celui-ci, estime M. Bonte. Ce n'est pas l'avis d'Infrabel, où l'on confirme que la gare de Vilvorde ne sera pas rénovées avant 2018.

Le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire a déploré le lien direct fait entre ce dossier et celui du projet de méga-centre commercial, d'autant que selon lui, le tram passera d'une manière ou d'une autre à proximité de la gare et non en sous-sol.

En savoir plus sur:

Nos partenaires