Conseils et astuces pour réussir son éclairage extérieur

31/10/14 à 15:36 - Mise à jour à 16:23

Source: Trends-Tendances

Hiver ou été, un éclairage extérieur réussi participe au confort et à l'ambiance de l'habitation. Comment s'y prendre ? Avec du bon sens et une préparation correcte.

Conseils et astuces pour réussir son éclairage extérieur

© iStock

La lumière est idéale pour créer l'ambiance, la convivialité et le sentiment de sécurité. Mais l'éclairage ne s'improvise pas, il se planifie. Ne fût-ce que pour des raisons pratiques : ne pas éblouir les visiteurs, ne pas dépenser inutilement de l'énergie, ne pas effrayer les animaux nocturnes.

Une habitation bien éclairée est à la fois pratique et accueillante. C'est idéal pour recevoir les amis et pratique lorsque l'on rentre chez soi une fois la nuit tombée.

Entrée et allée

L'éclairage du portail doit être fonctionnel et décoratif, et permettre aux visiteurs de se sentir bienvenus tout en sachant se repérer facilement. Le numéro de la maison ainsi que la porte d'entrée doivent être bien visibles. Les sentiers et les escaliers, correctement éclairés. Utilisez également pour ce faire l'éclairage intérieur du hall ou du salon. Par exemple, des vitrages protégés par des stores à lamelles sont du plus bel effet vus de l'extérieur.

Veillez à ce que le trajet jusqu'à la porte d'entrée soit suffisamment éclairé, pour des raisons de sécurité. Mais attention à n'aveugler personne. Choisissez dans ce but des luminaires dont la source lumineuse est cachée ou atténuée par une coiffe matte. Pour les allées, il existe en outre des spots intégrables sur lesquels on peut rouler.

Une minuterie ou un capteur qui déclenche l'éclairage dès qu'il fait noir apporte un supplément de confort. Mais veillez à ce que la lumière ne reste pas allumée toute la nuit. Autre possibilité : le détecteur de mouvement. Il est surtout utile pour l'éclairage de base et de sécurité. Il ne convient cependant pas aux lampes fluorescentes (et donc aux lampes économiques) classiques, qui ne peuvent pas être allumées et éteintes à tout bout de champ. Il existe des modèles spécifiques pour cet usage.

Habitation et annexe

L'une ou l'autre des colonnes d'une terrasse ou d'un carport peuvent aussi être éclairées afin de créer de petites touches de contraste çà et là. Utilisez alors des sources de faible intensité. Les spots, eux, donnent un effet dommageable : tout a l'air plat et pâlot. De plus, avec leur puissance dépassant parfois les 500 watts, ce sont des gouffres énergétiques.

Eclairer le jardin

Un jardin non éclairé devient un trou noir après la tombée du soleil. Les vitrages se transforment en miroirs sombres et, à l'intérieur de la maison, se développe une impression de confinement. Quelques touches lumineuses dans le jardin permettent d'ouvrir l'espace. Autre avantage : avec un éclairage adapté, vous pouvez aussi profiter de votre jardin en hiver. L'éclairage de jardin a surtout un but décoratif. Tout ne doit pas être illuminé. Quelques touches peuvent suffire à créer des contrastes intéressants. N'utilisez pas de lampes éblouissantes, surtout aux abords de la terrasse. Sinon, le reste du jardin ne sera plus visible.

Wim Deloof -"Tu Bâtis, je Rénove"

En savoir plus sur:

Nos partenaires