BAM Alliance décroche la construction du nouveau siège de l'Otan

25/06/10 à 15:14 - Mise à jour à 15:14

Source: Trends-Tendances

Le contrat de construction du nouveau siège de l'Otan à Bruxelles, un projet de près de 500 millions d'euros, a été attribué vendredi au consortium belgo-néerlandais BAM Alliance, a-t-on appris de source gouvernementale.

BAM Alliance décroche la construction du nouveau siège de l'Otan

Pieter De Crem, ministre (CD&V) de la Défense, a en effet été autorisé par le gouvernement à signer ce contrat, même si la révélation du nom du vainqueur de la compétition dès vendredi matin par le journal économique De Tijd risque d'entraîner des recours des cinq autres soumissionnaires au Conseil d'Etat.

Selon le quotidien économique, BAM Alliance, un consortium réunissant le groupe néerlandais BAM Groep et sa filiale belge Interbuild, a emporté le marché avec une offre de 458 millions d'euros, la plus basse des six remises par les soumissionnaires. Une somme qui n'a pas été confirmée dans l'immédiat par le gouvernement.

L'Otan et le gouvernement belge avaient signé le 8 décembre 2004 un accord par lequel la Belgique s'engage à assurer le management de la construction de ce nouveau siège, un projet pharaonique destiné à abriter les 4.500 personnes employées par l'Alliance et certaines de ses agences.

La Défense pilote dès lors, au profit de l'Otan, la construction du nouveau siège, destiné à remplacer l'actuel, construit à la hâte en 1967 après que le président français, le général Charles de Gaulle, eut décidé de se retirer de la structure militaire intégrée de l'Alliance atlantique.

Les travaux doivent débuter en octobre et durer cinq ans, de l'autre côté du boulevard Léopold III, sur le site de l'ancien quartier Roi Albert 1er.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires