Sur l'appli Confidential CC, les messages s'auto-détruisent après avoir été lus

26/05/15 à 14:58 - Mise à jour à 15:00

Source: Trends-Tendances

L'application Confidential CC lancée depuis quelques jours a vite été surnommée le "Snapchat du courrier électronique". Elle permet d'envoyer des messages qui "s'autodétruisent" après avoir été consultés. Pratique pour éviter que certaines conversations que l'on veut à 100% confidentielles ne soient partagées.

Sur l'appli Confidential CC, les messages s'auto-détruisent après avoir été lus

© ConfindentialCC/Capture d'écran

On n'a pas forcément envie que certains de nos messages personnels ou professionnels soient copiés ou transférés à de tierces personnes, qu'il s'agisse d'un code secret, d'une invitation confidentielle ou d'une conversation privée. A l'heure où de nombreux utilisateurs de réseaux sociaux ressentent de plus en plus le besoin d'avoir la main mise sur leurs données personnelles et aspirent à plus de respect de leur vie privée, l'application Confidential CC développée par un jeune entrepreneur français, Warren Barthes, tombe à point.

Disponible depuis quelques jours seulement sur iPhone, l'appli est déjà surnommée le "snapchat des emails". Elle permet d'envoyer des messages en toute confidentialité en empêchant le destinataire de les conserver ou de les transférer. Dignes du film Mission Impossible, les messages "s'autodétruisent" dès qu'on les a lus, comme l'explique France Info.

Redonner du pouvoir à l'utilisateur

En pratique, pour envoyer un message en toute discrétion à un correspondant, il suffit de taper son adresse sur la ligne intitulée CCC. Dans un premier temps, le message ne s'affiche pas en entier sur l'écran de son destinataire, il défile uniquement dans une petite fenêtre avec son début et sa fin floutés. Ensuite, dès que la personne a pris connaissance de l'information, elle disparaît directement de la liste, tout comme les pièces jointes qui "s'autodétruisent" lorsqu'elles sont ouvertes. Si l'on tente de le transférer ou de faire une copie d'écran du message, l'application empêche cette manipulation. Dans ce cas, l'expéditeur reçoit même une notification lui indiquant que le destinataire a tenté de le faire.

En développant cette appli, Warren Barthes explique qu'il veut "redonner le pouvoir à l'utilisateur". Cela permettrait, par exemple, aux banques d'envoyer des informations confidentielles avec plus de sécurité. L'appli est française mais développée aux Etats-Unis où la startup serait sur le point de lever plusieurs centaines de millions de dollars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires