Trends Numerik

Start-up: Deliveroo VS Take Eat Easy, qui sera le plus rapide ?

17/12/15 à 12:51 - Mise à jour à 12:51

En quelques mois, la livraison de repas est devenue l'un des domaines les plus "hot" des start-up techno. Les entrepreneurs qui s'y spécialisent lèvent des fonds à tour de bras. Mais les concurrentssont nombreux. Et voraces.

Leur vélo sportivement enfourché et affublés d'un gros sac à dos, ils sont de plus en plus nombreux à arpenter les rues de notre capitale pour apporter, en un temps record, le festin d'une génération de jeunes branchés urbains qui veulent bien manger, sans cuisiner ni se déplacer. "Ils", ce sont ces cyclistes qui se mettent à disposition de start-up très en vue comme la belge Take Eat Easy ou l'anglaise Deliveroo. Nées il y a maximum trois ans, elles se sont rapidement hissées en tête des jeunes entreprises qui voient l'argent des investisseurs couler à flots. Car le marché de la livraison à domicile excite les passions et les investisseurs y voient un nouvel eldorado. L'allemand Rocket Internet, par exemple, est en train de constituer un véritable empire mondial de la livraison de repas version 2.0, à grands coups d'acquisitions et de prises de participations. Cet empire, il l'a baptisé Global Online Takeaway Group. Dans son giron, on retrouve de grands acteurs comme Delivery Hero, Foodpanda, mais aussi de plus petites start-up comme Volo ou Take Eat Easy, cette jeune pousse créée par quatre Belges.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires