Musique numérique : on a testé le son Hi-Fi

23/11/11 à 10:08 - Mise à jour à 10:08

Source: Trends-Tendances

Marre de télécharger de la musique avec une mauvaise qualité sonore ? Il existe des solutions pour que musique en ligne ne rime plus avec son pourri, voire pour obtenir une qualité supérieure à celle des CD. Guide pratique.

Musique numérique : on a testé le son Hi-Fi

© ThinkStock

Le problème en général, avec la musique en ligne, c'est la perte de qualité par rapport au CD. Le son est moins bon, les appareils qui servent à l'écouter (souvent l'ordinateur ou le baladeur numérique) ne sont pas à la hauteur d'une chaîne, on perd le livret... Revenir à la qualité, voire dépasser celle du CD, c'est le but du français Qobuz. Cette plateforme de streaming et de téléchargement créée en 2008 et rentable "dans quelques mois", dixit son fondateur, le patron d'Abeille Musique Yves Riesel, a lancé début novembre la première offre de streaming illimité en qualité CD. Et dispose d'un catalogue de 1200 albums en qualité encore supérieure, applelée "Studio Masters".

Cela fait-il une vraie différence ? Ce type d'offre est-il accessible à tous, en termes de prix et de format ? Guide pratique pour les audiophiles.

Quelle différence à l'oreille ?

Pour profiter pleinement de la qualité supérieure de compression des fichiers, il faut être équipé d'un matériel hi-fi (chaîne, enceinte, casque...) perfectionné. Rien ne sert de s'acharner si c'est pour écouter sa musique sur son baladeur avec des petits écouteurs ou via les enceintes de son ordinateur. Pour une oreille non entraînée, la différence est plus palpable entre un MP3 et la "qualité CD" qu'entre cette dernière et la qualité studio.

La montée en qualité sonore ravira les audiophiles, surtout les amateurs de musique classique, a fortiori symphonique. Il y a plus de profondeur, les notes sont plus longues, les instruments se détachent, le confort d'écoute est supérieur. On constate nettement que le MP3, par rapport, "aplatit" le son, produit des chuintements, rend les aigus désagréables et les notes moins nettes.

Ce n'est pas par hasard que Qobuz revendique une part de marché équivalente à celle d'iTunes dans la musique classique et le jazz. Le site a annoncé récemment 40% de part de marché sur le nouvel album de la soprano Natalie Dessay.

Cependant, la majorité des consommateurs trouvera ces différences trop minimes pour payer sa musique plus cher ou perdre en capacité de stockage. Ce n'est pas une nouveauté : la hi-fi s'adresse aux vrais passionnés. Yves Riesel n'hésite pas à qualifier son site de "plateforme pour les geeks" : on choisit sa qualité de fichier, son format d'encodage, on y déniche des informations sur les nouveaux matériels... Le profil de ces "geeks" de la musique ? Masculin (à 78%), 42 ans d'âge moyen.

Quelle différence de prix ?

L'abonnement streaming illimité en qualité CD, chez Qobuz, est à 29 euros par mois, contre 9,99 euros pour les abonnements premium sur Deezer ou Spotify.

En ce qui concerne les téléchargements, la différence ne se voit pas sur la qualité CD. "De plus en plus, ce sont les mêmes prix qu'en MP3", indique Yves Riesel. Avec les promos sur les nouveautés, Qobuz peut même être moins cher. Par exemple, le nouvel album de Booba est à 8,99 euros au lieu de 9,99 euros partout sauf sur Amazon (8,99 également). Qobuz est le deuxième moins cher sur "Born this way" de Lady Gaga.

En qualité "Studio Masters", le dernier album de Justice est à 14,99 euros, contre 9,99 euros en qualité CD (le même prix qu'ailleurs). "Il caro Sassone - Handel in Italy", du classique, s'affiche également à 14,99, et il s'achète à partir de 9,49 en MP3. La fourchette de prix, pour cette qualité studion, s'étend entre 10,99 et 14,99 euros.

Quelle qualité trouve-t-on sur les sites de musique en ligne ?
La plupart des sites de téléchargement ne proposent que du MP3, pour plusieurs raisons. Un, cela permet de vendre moins cher, sachant que la majeure partie du marché se fait sur la recherche des prix les plus bas. Deux, depuis les débuts de la musique en ligne, les plateformes stockent leurs fichiers en MP3, et cela leur coûterait très cher de reconstituer leur stock en qualité CD. Les plateformes proposent diverses qualités de MP3. 320 kbits/s sur Qobuz, 256 sur Amazon et iTunes, 256 ou 320 sur Spotify, 128 à 320 sur Deezer...

En qualité CD, Qobuz est la seule plateforme à proposer du streaming illimité avec les catalogues de toutes les majors. En téléchargement, d'autres plateformes proposent plusieurs qualités, dont la qualité CD, comme MusicMe qui offre des fichiers encodés en WMA.

Pour ce qui est de la qualité studio, Qobuz est une exception. Pour obtenir ces fichiers, trop lourds pour être gravés sur des CD, la plateforme doit convaincre les maisons de disques de sortir une copie spéciale pour les productions passées, et faire la demande expresse pour les nouveautés. En effet, elles n'en ont pas à disposition. Les masters sont de simples CD.

Tous les baladeurs peuvent-ils lire les fichiers de qualité supérieure ?

Les baladeurs Apple ne prennent pas en charge les fichiers en WMA. Ils prennent en revanche en charge le format Flac, à condition de télécharger un player (payant). Apple a aussi son propre format sans perte de qualité, Alac. Cela s'arrête là, les fichiers Studio Masters ne passeront pas. Concernant les smartphones Android, le système d'exploitation supporte nativement le format Flac depuis la version Honeycomb.

De toute façon, sachant que ce que l'on cherche avec ce type de fichier, c'est la qualité sonore, il faut avoir présent à l'esprit que les baladeurs ne sont pas faits pour ça. De plus, ces fichiers sont lourds et on pourra donc en stocker peu.

Quel équipement à la maison pour profiter du son hi-fi ?

Si vous téléchargez de la musique en qualité hi-fi, c'est pour l'écouter dans de bonnes conditions. Plusieurs solutions s'offrent à vous pour relier votre équipement informatique à votre chaîne hi-fi. Si vous possédez un iPod / iPhone et que votre chaîne est équipée d'un dock, la connexion est simple. si votre ampli possède un port USB, vous pouvez transférer votre musique sur un clé USB et la brancher sur l'ampli, ou relier votre ordinateur à la chaîne par un câble USB. Si l'ampli n'a pas de prise USB, il a peut-être une entrée numérique, permettant alors de le relier à l'ordinateur grâce à un câble (si la carte son le permet). Autre possibilité : une liaison par cordon Jack à la prise Aux.

Si votre chaîne dispose d'un port Ethernet, vous pouvez la connecter au réseau local par l'intermédiaire d'un câble Ethernet. Autre possibilité pour mettre votre chaîne en réseau : la liaison CPL (par le courant électrique) ou Wi-Fi (à condition que votre ampli soit Wi-Fi). Ces dernières solutions sont un peu plus compliquées. Si votre ordinateur (ou votre mobile) et votre chaîne sont compatibles DLNA, ils pourront s'interconnecter avec moins de paramétrages.

Dans tous les cas, ajouter un intermédiaire entre la source numérique et la chaîne, un convertisseur numérique analogique, permettre d'améliorer la qualité rendue.

Par Raphaële Karayan (L'Expansion.com)

Nos partenaires