Belgacom se moquerait-il de ses petits concurrents ?

26/01/12 à 16:31 - Mise à jour à 16:31

Source: Trends-Tendances

Pur hasard ou coup de griffe du grand belge à l'encontre d'un (tout petit) concurrent ? La campagne de pub lancée par Belgacom pour vanter son Wi-Fi ressemble furieusement au visuel d'une start-up bruxelloise.

Belgacom se moquerait-il de ses petits concurrents ?

Pour assurer la promotion de son nouveau service de Wi-Fi gratuit (Belgacom-Fon), l'opérateur dirigé par Didier Bellens vient de lancer une grande campagne marketing. Sa thématique ? Un chien, nommé Fifi, qui cherche du Wi-Fi. Belgacom a créé un spot vidéo ainsi qu'une plateforme web incitant l'Internaute à dénicher des hotspots sur une carte de Belgique

L'emblème de cette campagne n'est autre que Fifi, un chien caricaturalement toiletté avec la queue qui frétille au son du Wi-Fi. Original ? Pas tant que cela puisque depuis plus d'un an, une start-up bruxelloise développe un concept de Wi-Fi gratuit similaire. Son nom ? myFifi ! Son logo ? Un chien avec la queue qui frétille !

A y regarder de plus près, on ne peut s'empêcher de voir l'allusion - quelque peu ironique ? - de la part de Belgacom. "C'est une allusion qui nous amuse, commente Laurent Weil, fondateur de la société myFifi, surpris que son plus gros concurrent adopte ce ton décalé. On pourrait même le prendre comme un hommage car leur campagne est totalement semblable à toute la philosophie qui se cache derrière notre PME : un chien, compagnon fidèle de l'homme que l'on avait choisi pour contrebalancer la connotation négative qu'ont généralement les ondes Wi-Fi auprès du public. Preuve qu'on est dans le bon !"

Pur hasard ou coup de griffe du grand belge à l'encontre d'un (tout petit) concurrent (500 clients bruxellois) ?

Trends-Tendances

En savoir plus sur:

Nos partenaires