Bain de sang social en vue chez HP

18/05/12 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Trends-Tendances

Hewlett-Packard envisagerait de supprimer jusqu'à 25.000 emplois, soit 8 % de ses effectifs, afin notamment de compresser les coûts. La nouvelle patronne, Meg Whitman, avait déjà prévenu : "Il faut économiser pour pouvoir investir !"

Bain de sang social en vue chez HP

© Reuters

L'entreprise informatique américaine Hewlett-Packard envisage de supprimer 25.000 emplois, ou 8 % des effectifs, , a-t-on appris de sources bien informées. Cette mesure est destinée à compresser les coûts et à adapter l'entreprise à la demande en baisse d'ordinateurs et de services IT. Le porte-parole de l'entreprise, à Palo Alto, n'a pas souhaité faire de commentaire.


Hewlett-Packard est actif dans la production d'ordinateurs personnels et d'imprimantes et offre une large gamme de services IT. La rentabilité est mise sous pression, selon ces sources qui veulent rester anonymes.


Sur les 25.000 emplois menacés, 10.000 à 15.000 disparaîtraient dans le groupe "services aux entreprises" de HP. Supprimer 18.000 emplois permettrait, selon des analystes, d'économiser 1,2 milliard de dollars.


HP est dirigé depuis septembre par Meg Whitman. La nouvelle CEO cherche des solutions pour inverser ce ralentissement de croissance qui a mené au départ de son prédécesseur, Leo Apotheker. Les ventes de PC souffrent de l'intérêt des consommateurs pour les tablettes, comme l'iPad d'Apple, auquel HP a tardé à réagir. Le groupe doit présenter ses résultats trimestriels la semaine prochaine.


HP se préparerait à supprimer 25.000 postes... voire 30.000 ?


Jeudi, plusieurs médias faisaient était d'un nombre sensiblement plus élevé : 30.000 emplois, soit 8 % à 10 % de ses effectifs totaux. Selon le site All Things Digital, "la directrice générale Meg Whitman va discuter les premières étapes d'un plan de restructuration à l'échelle du groupe qui passera par l'élimination d'environ 30.000 postes". Nombre qui pourrait, selon d'autres médias comme l'agence Bloomberg, se limiter à 25.000.


L'annonce pourrait intervenir dès la présentation des résultats trimestriels le 23 mai.


"Durant une téléconférence avec des analystes, Meg Whitman présentera ces suppressions comme nécessaires, non pour gonfler les bénéfices et satisfaire les actionnaires, mais pour faire les investissements nécessaires", selon All Things Digital.


Un porte-parole de HP s'est alors refusé à tout commentaire, tout en convenant que de telles mesures seraient compatibles avec de récentes déclarations de Meg Whitman sur de difficiles décisions à attendre. En mars, durant l'assemblée générale des actionnaires, l'ex-patron d'eBay, qui avait pris ses fonctions six mois plus tôt, avait par exemple souligné que le groupe souffrait de "de vraies difficultés financières", remontant selon elle à la mi-2010.


En février, elle avait déjà prévenu qu'"il faut économiser pour pouvoir investir, nous ne pouvons pas maintenir notre structure de coûts actuelle et y ajouter des investissements".


Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires