Avec le FinTech Village, ING veut aider les start-up spécialisées dans la technologie financière

16/07/15 à 11:36 - Mise à jour à 11:36

Source: Trends-Tendances

La banque crée un accélérateur entièrement dédié aux "fintech", ces start-up spécialisées dans la technologie financière.

Avec le FinTech Village, ING veut aider les start-up spécialisées dans la technologie financière

RIK VANDENBERGHE, CEO D'ING BELGIQUE (dr.) et DAVID DAB, "CHIEF INNOVATION OFFICER" D'ING BELGIQUE © PG

Nouvelle première pour ING Belgique dans le domaine de l'innovation et de la technologie financière. En collaboration avec six partenaires (SWIFT, Deloitte, SmartFin Capital, BelCube, Eggsplore, Startups.be), la banque se lance dans la création d'un accélérateur de start-up entièrement dédié aux fintech (qui sont environ 150 en Belgique).

Opérationnel dès l'automne, ce FinTech Village sera localisé à Bruxelles et pourra accueillir une quinzaine de jeunes pousses développant des technologies ou applications innovantes dans le domaine de la finance. Objectif ? "Aider ces jeunes fintech à voler de leurs propres ailes, à passer à la vitesse supérieure, avance Rik Vandenberghe, CEO d'ING Belgique. FinTech Village se veut une start-up en soi. Il y aura une procédure de sélection. Mais nous voulons construire un écosystème flexible qui soit le plus ouvert possible et au bénéfice de tous ceux qui viendront s'y greffer. L'idée n'est pas d'enfermer ces start-up dans un environnement où elles seraient exclusivement financées par ING, où leurs clients seraient exclusivement des clients ING. Ce n'est absolument pas le but. Nous voulons aller plus loin que notre rôle de banquier classique. Et peut-être rééditer le succès du secteur de la biotech en Belgique."

L'intérêt pour ING ? "Nous espérons être surpris par des choses auxquelles nous n'avions pas pensé, situe David Dab, chief innovation officer d'ING Belgique. C'est une façon pour nous d'être connectés au bouillonnement technologique et de contribuer ainsi à notre stratégie de banque digitale."

"C'est une façon pour ING d'être connectée au bouillonnement technologique"

En février dernier, ING prenait une participation pour un montant de 7,5 millions d'euros dans le fonds de capital-risque SmartFin Capital. Lancé fin 2014, il a pour objectif d'investir exclusivement dans des fintech. Orientée sur le long terme, SmartFin fonds dispose d'un capital-cible de 75 millions d'euros (dont 62 déjà récoltés). Il est géré par des entrepreneurs à succès comme le cofondateur de Clear2Pay Jurgen Ingels. Il compte pour le moment quatre participations, dont la plus importante est NG Data, start-up gantoise spécialisée dans le big data.

Avec ce FinTech Village, ING Belgique franchit donc une nouvelle étape de sa stratégie de banque jouant résolument la carte du numérique. "Nous créons un innovation lab entièrement dédié aux fintech. Là où SmartFin investit dans des entreprises en croissance qui ont déjà trois ou quatre années d'existence, la nouvelle plateforme se concentre sur les starters. Pendant un certain nombre de mois, nous allons les accompagner, les coacher, mettre gratuitement notre expertise à disposition et leur donner la possibilité de mettre au point un prototype. De cette manière, elles pourront se développer plus rapidement. De son côté, la banque va aussi pouvoir accélérer son propre agenda technologique."

En savoir plus sur:

Nos partenaires