Grèce: la BNG, numéro un du secteur, lance sa recapitalisation

29/04/13 à 18:34 - Mise à jour à 18:34

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'assemblée générale de la Banque Nationale de Grèce (BNG), première du pays, a approuvé lundi la recapitalisation de l'établissement pour un total "de 9,756 milliards d'euros", dont jusqu'à 12% seront demandés au secteur privé, a indiqué un communiqué de la banque.

Grèce: la BNG, numéro un du secteur, lance sa recapitalisation

"Nous pensons atteindre notre but", a lancé le directeur général de la BNG Alexandre Tourkolias, devant l'assemblée, se prévalant d'une mobilisation générale des quelque 250.000 actionnaires et des personnels de la banque. "Il est crucial d'atteindre au moins 10% d'augmentation du capital via la participation du secteur privé", pour que la banque reste sous contrôle privé, a-t-il indiqué cité dans un communiqué de la banque. La BNG avait même décidé la semaine dernière de hausser l'enjeu, en visant au total à une participation privée de jusqu'à 12%. M. Tourkolias a appelé les actionnaires à participer à "cet effort d'importance 'nationale'". "La réussite de cet objectif dépend de votre volonté", a-t-il dit en rappelant "l'important rôle de la BNG dans l'économie grecque depuis sa création il y a 172 ans". Sous pression de la troïka des créanciers UE-BCE-FMI de la Grèce, les quatre principales banques du pays, BNG, Alpha, Eurobank et Banque du Pirée, doivent conclure d'ici fin mai leur processus de recapitalisation, pour lequel elles se sont vu allouer 50 milliards d'euros. Cette recapitalisation a été décidée pour parer aux importantes pertes subies par les banques grecques après la restructuration de la dette souveraine grecque en mars 2012 et l'opération du rachat de la dette (buyback) neuf mois plus tard. La condition principale posée par la troïka pour que les banques restent sous contrôle privé est de s'assurer de 10% des capitaux auprès des investisseurs privés. (Belga)

Nos partenaires