Pralines équitables et bios

10/11/14 à 16:41 - Mise à jour à 16:33

Source: Trends-Tendances

En se différenciant sur le marché, la chocolaterie Belvas a séduit plus d'un amateur de chocolat en Belgique mais également à l'étranger où elle exporte aujourd'hui 80 % de sa production.

Pralines équitables et bios

© PG

Dans l'univers du chocolat belge, Belvas affiche clairement sa différence en proposant des chocolats équitables et bios. Une niche qu'elle est la seule à occuper comme aime à le rappeler son fondateur Thierry Noesen. Même si le commerce équitable et le bio rencontrent de plus en plus d'adeptes, il fallait oser faire le pas et produire la totalité de ses pralines et truffes sous ce double label. C'est en 2005 qu'il rachète la chocolaterie artisanale Devas, fondée une vingtaine d'années auparavant, à Mouscron. Avec cette dernière, il s'inscrit immédiatement dans le commerce équitable -- sous le label Max Havelaar -- avec l'ambition de prouver que les produits équitables sont aussi bons au goût qu'ils le sont au plan humain pour les petits producteurs. Devant le succès rencontré par ses produits, l'entreprise s'implante en août 2009 à Ghislenghien dans un bâtiment écologique, en changeant de nom au passage en devenant Belvas.

Chocolaterie durable

Car Belvas n'est pas seulement une entreprise équitable et bio, elle est également durable comme le prouvent ses nouvelles installations. "Nous sommes partis d'une feuille blanche, rappelle l'administrateur délégué. Ce qui nous a permis de penser notre nouveau bâtiment en termes écologiques. Nous avons ainsi développé un système qui récupère la chaleur rejetée par l'installation de conditionnement d'air pour en faire de l'eau chaude, qui est ensuite utilisée pour faire fondre le chocolat utilisé lors de la production des pralines et truffes. De plus, nous avons installé des panneaux photovoltaïques sur le toit. Tous ces aménagements nous permettent d'être autonomes en énergie pour 50 % de nos besoins." En 2011, Belvas a obtenu la certification Emas (système européen d'audit et de management environnemental) qui évalue la performance environnementale d'une entreprise par secteur d'activité.

Dans la foulée de l'obtention de cette certification, la chocolaterie hainuyère a reçu l'Emas Award. La Commission européenne la récompensait ainsi en tant que microentreprise la plus écologique d'Europe. En ce qui concerne ses produits, Belvas se distingue également de ses confrères en exploitant d'autres canaux de distribution. Ainsi, plus de la moitié de ses ventes est réalisée dans des magasins indépendants spécialisés dans le bio. "Nous vivons surtout de l'exportation, précise Thierry Noesen. Environ 80 % de nos produits sortent de nos frontières. Notre premier client est l'Allemagne, qui possède un réseau de commerces bios très développé. Viennent ensuite les Etats-Unis, la France et les Pays-Bas." La gamme de pralines Belvas comprend une vingtaine de produits. "On reste dans des goûts élémentaires, très 'terroir' avec des noisettes, du caramel, de la crème fraîche, des pistaches, etc.", confirme le fondateur.

Saveurs authentiques

Thierry Noesen déniche les ingrédients un peu partout dans le monde : du cacao de Saint-Domingue ou du Pérou, du sucre de canne du Paraguay, des noix de coco du Sri Lanka ou encore des noisettes de Sicile. Une liste non exhaustive de saveurs qui concourent à l'objectif de Belvas de "retour aux goûts authentiques de base". Continuellement à la recherche de nouvelles saveurs, Belvas mène également en parallèle à son activité un programme de recherche avec Gembloux Agro-Bio Tech pour la mise au point de recettes exclusivement naturelles.

G.V.D.N.

En savoir plus sur:

Nos partenaires