Colruyt prépare une nouvelle formule magasin baptisée Cru

01/10/14 à 15:13 - Mise à jour à 15:18

Source: Trends-Tendances

Dans quelques mois, Colruyt Group lancera Cru, une nouvelle formule magasin. Jean-Pierre Roelands, directeur concepts de magasins, assiste à la naissance de son oeuvre à Overijse. Cru doit "rétablir le lien entre le client et son alimentation".

Colruyt prépare une nouvelle formule magasin baptisée Cru

Jean Pierre Roelands © BELGA

La grande ferme datant du dix-huitième siècle d'Overijse est toujours en chantier, mais Jean-Pierre Roelands s'imagine déjà le premier établissement de Cru : le lieu où se trouvera l'usine de torréfaction, où les jambons sécheront, où le client pourra se reposer et déjà profiter de ses achats. Cru ne sera ni un supermarché classique, ni un restaurant traditionnel. Il sera plutôt comparable à un marché couvert de produits artisanaux. Il s'agit de la première nouvelle formule développée par Roelands pour Colruyt, nommé "directeur concepts de magasins" il y a un an et demi.

"Les personnes qui font des courses sont souvent pressées" explique Jean-Pierre Roelands. "Cru est axé sur la qualité et le "qualitemps". Les clients peuvent prendre leur temps et bénéficient d'un service personnalisé. Vous trouverez des salsifis qui sortent de terre, qui sont déjà nettoyés et cuisinés avec ou sans sauce. Nous installerons une dizaine d'îlots, de produits artisanaux que nous essayons de produire sur place ou achetons auprès de fournisseurs artisanaux. Nous pourrions évidemment travailler avec le café produit pour les supermarchés Colruyt, mais ici nous allons torréfier nos propres grains de café. Nous aurons également notre propre bière ainsi que de la viande d'une race porcine spécialement élevée pour nous. Nous souhaitons rétablir le lien avec l'alimentation. Nos aliments ne sont pas forcément bio ou produits localement, même s'il s'agit certainement d'un atout. Ils doivent d'abord être bons de goût et pour la santé . Cru souhaite répondre à désir d'authenticité, un besoin auquel Colruyt Group n'avait pas encore fait face. Cru peut parfaitement exister à côté des supermarchés Colruyt, où nous continuerons à miser sur les prix."

"Ce n'est pas encore terminé"

En novembre, Cru ouvrira ses portes à Overijse. Trente personnes y travailleront et rien ne sera laissé au hasard. Jef Colruyt a même "fait purifier énergétiquement l'endroit " par une personne de confiance spirituelle. "C'est un ancien night-club" explique Roelands. "Il était donc nécessaire de chasser les souvenirs négatifs (rire). Nous avons des attentes élevées, nous espérons évidemment qu'on aura un grand cru. Je compte également sur nos clients et nos partenaires. Je crois fermement à la co-création, à la construction d'une histoire ensemble. Nous cherchons encore des collaborateurs passionnés par cette histoire, qui désirent marquer Cru de leur empreinte. Pour moi, ce n'est pas encore terminé. Le but est d'affiner le concept et de l'élargir plus tard".

"Nous ne donnons pas de détails financiers, mais il est clair que nous investissons plus que quelques centaines de milliers d'euros. Nous souhaitons en retirer le maximum et dans ce cas il faut oser. Croire en ce qu'on fait figure parmi les valeurs clés de Colruyt. Sinon, nous n'aurons jamais de succès. Si nous devions échouer, nous pouvons récupérer une partie des investissements. L'endroit reste une belle ferme. "

Jean-Pierre Roelands travaille pour le détaillant de Hal depuis plus de quarante ans. Il est devenu directeur commercial sous la direction de Jo Colruyt et a continué à occuper ce poste clé sous la houlette de ses successeurs Jef et Frans, devenant l'un des maillons essentiels de la success-story de Colruyt.

"Après 26 ans, je sentais que le temps était venu de transmettre le flambeau" dit-il. "J'ai été extrêmement honoré lorsque Frans (responsable des activités retail du groupe) m'a demandé de réfléchir à la façon dont l'entreprise pouvait anticiper les changements sociétaux depuis une nouvelle fonction. J'avais l'idée de Cru depuis plus de dix ans. Le moment est venu de passer à l'action".

En savoir plus sur:

Nos partenaires