Seriez-vous prêt à renoncer à vos jours de congé contre 10.000 euros?

27/05/15 à 12:10 - Mise à jour à 12:29

Source: Trends-Tendances

EDF, la compagnie française d'électricité, désire que ses collaborateurs renoncent à une partie de leur congé annuel, en échange d'une prime unique de 10.000 euros, ou d'une augmentation de salaire de 4 à 6% pour les cadres, rapporte le Financial Times.

Seriez-vous prêt à renoncer à vos jours de congé contre 10.000 euros?

© istock

Les salariés français d'EDF travaillent en moyenne 39,5 heures par semaine, soit 4,5 jours de plus que l'horaire hebdomadaire légal de 35 heures imposé en France. Pour compenser ces heures supplémentaires, les employés bénéficient de 23 jours de congés supplémentaires, en plus des 27 jours qu'ils ont déjà au compteur. Ce qui revient pour les salariés d'EDF à 10 semaines de congés annuels, un record en Europe.

Pour motiver ses quelque 30 000 employés à être plus présents au travail, le patron d'EDF, Jean-Bernard Lévy, veut leur offrir une prime unique de 10.000 euros s'ils laissent tomber 3 semaines de leur congé sur une année, relate le Financial Times. Ils travailleraient de la sorte 212 jours plutôt que les 196 jours de travail prestés à l'heure actuelle. Les cadres de l'entreprise qui gagnent un salaire minimum de 51.600 euros peuvent, eux, opter pour une augmentation de salaire de 4 à 6%.

La CFDT, le syndicat de l'entreprise, n'est pas contre cette proposition mais estime que la compensation est insuffisante. La prime que les salariés devraient percevoir devrait monter à 80.000 euros.

"Beaucoup de cadres ne voient pas l'intérêt de travailler plus ", déclare au journal américain David Thesmar, économiste à L'Ecole des Hautes Etudes Commerciales de Paris. "Ils ne sont peut-être pas bien payés mais ils apprécient leurs jours de vacances et ils ne peuvent pas être licenciés. Le système est en leur faveur ", ajoute-t-il.

Vers un réaménagement des 35 heures

La France est le second pays d'Europe qui comptabilise le moins d'heures de travail (en moyenne 1661 heures par an derrière les Finlandais qui prestent 1648 heures par an). Cela représente 186 heures en moins que les Allemands et 239 en moins que les Britanniques. Les fonctionnaires français travaillent aussi beaucoup moins que dans le secteur privé. Par contre, la productivité des travailleurs français est l'une des plus élevée d'Europe, elle surpasse celles des Allemands et des Britanniques, selon une enquêté d'Eurostat.

En France, de plus en plus de sociétés veulent renégocier le système des 35 heures mis en place par le gouvernement socialiste de Lionel Jospin en 1998 dans le but de créer des emplois. Depuis, le système des 35 heures est devenu un symbole de la rigidité du marché du travail de l'Hexagone. Même le gouvernement de François Hollande, pourtant socialiste, a manifesté sa volonté de réaménager cette loi. Les 35 heures ont en effet un impact sur les coûts de main d'oeuvre des entreprises et posent dans certains secteurs des problèmes organisationnels, comme dans le milieu hospitalier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires