Pourquoi les Belges ont (très) peur de lancer leur entreprise

05/02/15 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Belga

Les Grecs (61,6%) et les Polonais (51,1%) sont les seuls en Europe à avoir une crainte plus importante que les Belges (49,4%) d'échouer en lançant une entreprise, ressort-il d'une étude du GEM (Global Entrepreneurship Monitor), un projet de recherche international qui a pour but de mesurer annuellement l'activité entrepreneuriale dans de nombreux pays.

Pourquoi les Belges ont (très) peur de lancer leur entreprise

Image d'illustration. © istock

Seuls 5,4% des Belges âgés entre 18 et 64 ans ont récemment lancé leur propre entreprise, un chiffre en légère hausse par rapport aux années précédentes (4,9% en 2013 et 5,2% en 2012), mais toujours inférieur à la moyenne européenne de 7,8%. Aux Pays-Bas, ce nombre atteint même 9,5%.

"Cette frilosité s'explique en partie d'un point de vue culturel. Une sensibilisation plus large relative à l'esprit d'entreprendre est nécessaire. Au-delà d'actions ponctuelles, il faut mettre en place des actions systématiques destinées à sensibiliser à l'esprit d'entreprendre, notamment dans l'enseignement secondaire et supérieur", a commenté Jonathan Lesceux du service d'étude de l'Union des classes moyennes (UCM).

Ce dernier souligne par ailleurs l'importance des organismes d'accompagnement et de soutien à la création, qui "doivent être maintenus", et estime qu'il conviendrait également d'étendre le champ d'application des assurances faillite, afin d'offrir "un filet de sécurité" aux entrepreneurs qui se lancent.

Selon le GEM, 52,4% des Belges estiment que l'entrepreunariat constitue un bon choix de carrière, soit moins que la moyenne européenne qui s'établit à 56,9%.

En savoir plus sur:

Nos partenaires