Perspectives d'emploi positives dans les secteurs du transport et de la logistique

12/09/14 à 16:38 - Mise à jour à 16:38

Source: Trends-Tendances

À en croire les résultats du baromètre Manpower, l'emploi dans les secteurs du transport et de la logistique augmentera à nouveau au quatrième trimestre de 2014.

Perspectives d'emploi positives dans les secteurs du transport et de la logistique

Dix pour cent des employeurs interrogés par l'entreprise spécialisée en ressources humaines envisagent d'engager du personnel d'ici fin décembre. Seulement deux pour cent envisagent de licencier et 87 pour cent comptent maintenir un statu quo.

Perspectives encourageantes

Quand on élimine les variations saisonnières, l'index - c'est-à-dire la différence entre le pourcentage d'employeurs qui engagera et le pourcentage qui licenciera - atteint une valeur positive de plus cinq. Il s'agit d'une solide augmentation de neuf points par rapport au trimestre précédent et quatre points comparé au quatrième trimestre de 2013, soit le score le plus élevé depuis le premier trimestre de 2012.

"Le beau temps revient lentement sur le marché de l'emploi belge et il semble que 2014 se terminera plus positivement que l'année passée. Après un troisième trimestre sombre, notre baromètre remonte, notamment grâce aux perspectives d'emploi encourageantes des employeurs du secteur du transport et de la logistique" explique Philippe Lacroix, managing director de ManpowerGroup BeLux.

Une croissance grâce au e-commerce

Le quatrième trimestre est traditionnellement plus positif pour le secteur grâce au pic en fin d'année et à la demande croissante de travail intérim. Les chiffres de l'Institut Transport routier et Logistique Belgique (ITLB) révèlent que 17 pour cent des entreprises de transport se disent à la recherche d'un chauffeur alors qu'il y a un an, c'était moins de trois pour cent.

Selon BeCommerce, l'association belge d'entreprises d'e-commerce , le commerce en ligne a augmenté de 21 pour cent en décembre de l'année dernière par rapport à 2012. Cette tendance devrait se poursuivre. "À condition d'avoir des modèles de livraison flexibles, cette méthode de vente pourrait élargir la portée du secteur et pourrait donc aussi favoriser l'emploi" estime Philippe Lacroix.

Kurt De Cat

En savoir plus sur:

Nos partenaires