Les pilotes craignent "un nivellement par le bas" de l'aéronautique internationale

11/07/14 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

Source: Trends-Tendances

Le secteur de l'aéronautique risque "un nivellement vers le bas" si les responsables politiques européens ne légifèrent pas rapidement, ont averti des pilotes et leurs associations représentatives vendredi lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Les pilotes craignent "un nivellement par le bas" de l'aéronautique internationale

La compagnie aérienne scandinave Norwegian a récemment ouvert une ligne transatlantique en obtenant une licence dans un pays étranger, où les charges sociales sont moins onéreuses -une pratique courante dans le secteur du transport maritime. Les pilotes craignent que d'autres compagnies recourent au même système.

Les associations European Cockpit Association, European Transport Workers' Federation (ETF) et le comité de dialogue social de l'aviation civile accusent Norwegian d'avoir mis en place une construction nébuleuse pour "parasiter le système social européen".

Selon les associations de pilote, Norwegian travaille avec des pilotes européens qui doivent signer des contrats (temporaires) selon le modèle singapourien alors que leur base officielle se trouve à Bangkok. Pour pouvoir travailler avec un équipage thaïlandais, Norwegian enregistre alors ses avions en Irlande. "Ce n'est pas un modèle de business mais d'exploitation", a dénoncé François Ballestero d'ETF.

Les associations mettent en garde contre la perte massive d'emplois en Europe, la dégradation des conditions de travail, le dumping social et la concurrence déloyale si d'autres compagnies aériennes suivent l'exemple de Norwegian pour leurs liaisons intercontinentales.

Nos partenaires