Les effets étonnants de la journée de travail de 5 heures

27/09/16 à 11:13 - Mise à jour à 28/09/16 à 16:43

Source: De Morgen

Stephan Aarstol, un CEO californien, a eu l'idée de réduire les horaires de ses employés à 5 heures par jour sans perte de salaire, rapporte De Morgen. Une initiative révolutionnaire qui a des conséquences impressionnantes sur la productivité et le bien-être de son personnel. Il explique comment fonctionne son entreprise de vente de matériel nautique, Tower Paddle Boards.

Les effets étonnants de la journée de travail de 5 heures

© Getty Images/iStockphoto

Il y a de cela un an, un CEO américain de location de matériel de stand up paddle a décidé de renvoyer tous les jours ses employés chez eux, à 13 heures. Nouvel horaire imposé: au lieu du classique 9 to five, il a créé le 8 to 1. Tous ses employés commencent à 8 heures jusque 13 heures, et cela sans perte de salaire. Le fait de zapper la pause déjeuner permet de gagner deux heures sur l'horaire de travail.

Et les effets sur son entreprise, et sur le bien-être de ses employés se sont fait rapidement ressentir peut-on lire dans De Morgen.

"Les jobs qui commencent à 9 heures pour se terminer à 17 ont créé un culte des workaholics", déclare-t-il. "Les employés montent chaque matin dans leur voiture, sont bloqués dans les embouteillages et refont la même chose le soir. On appréhende les lundis. On voit les mercredis comme une montagne à franchir pour tenir jusqu'à la fin de la semaine. Le soulagement se fait ressentir seulement le vendredi matin quand se pointe, enfin, le week-end tant attendu."

Selon lui, l'idée que les employés doivent passer 70% de leur semaine au travail en utilisant les 30% restant comme temps libre est un exemple de "délire collectif". "Ma société a décidé de prendre l'approche inverse, explique Stephan Aarstol. Je dirige une entreprise qui vend des planches de stand up paddle. Une journée plus courte avec une après-midi de libre pour mes employés est donc tout à fait cohérent avec la marque qu'ils représentent." Il veille à ce que ses collaborateurs puissent gérer librement leurs heures de travail. 70% d'entre eux ont toutefois opté pour la journée de 5 heures.

Stephan Aarstol, CEO de Tower Paddle Boards

Stephan Aarstol, CEO de Tower Paddle Boards © Twitter

Plus de liberté = plus de créativité

Stephan Aarstol ne perd pas de vue que des employés heureux permettent des rendements plus élevés pour son business. L'horaire 8h-13h doit, selon lui, aussi être dans certains cas flexible. A des moments plus chargés de l'année, il remarque que ses employés ne rechignent pas à la tâche et prestent des heures supplémentaires. Les employés doivent alors travailler deux fois plus dur qu'un employé d'une société similaire, car la charge de travail reste, elle, inchangée, précise-t-il.

Son personnel est poussé à la réflexion afin d'occuper son temps de travail de la manière la plus efficiente possible. Le temps libre qui leur est octroyé permet de libérer leur créativité et de passer de bons moments avec leur famille. "Vous seriez étonné du gain de productivité et de la liberté gagnée que l'on peut retirer en sortant de l'horaire 9-5", s'enthousiasme Stephan Aarstol.

Et les résultats sont déjà visibles. L'année passée, Tower Paddle Boards était la société à la croissance la plus rapide de San Diego. Cette année, son chiffre d'affaires est estimé à 9 millions de dollars (environ 8 millions d'euros) pour 9 employés.

"Quand je raconte que mon équipe ne travaille que 5 heures par jour, les gens ne me croient pas. Cela ne fonctionnera pas chez nous, répondent-ils. L'horaire 9-5 est tellement imprégné dans leur mentalité qu'ils ne voient pas d'autres systèmes de travail possibles." Evidemment, ce fonctionnement n'est pas envisageable pour toutes les sociétés. "Si votre emploi n'a pas changé depuis la révolution industrielle, cela ne sera pas possible", explique Stephan Aarstol. "C'est la décision la plus difficile de ma carrière, mais aujourd'hui, mes employés sont heureux et plus efficaces", conclut avec fierté le chef d'entreprise californien.

Nos partenaires