Les 100 entreprises les plus dynamiques du Brabant wallon

07/04/11 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Trends-Tendances

Elles sont 100 Gazelles à avoir été épinglées en province de Brabant wallon. Les lauréates 2011 dans chacune des catégories (entreprises petites, moyennes ou grandes) sont respectivement Carimat Matériaux, Patch Pharma et Sudexquis. Auxquelles s'ajoute, pour le dixième anniversaire des Gazelles, une Supergazelle : la SA Garage Piret.

Les 100 entreprises les plus dynamiques du Brabant wallon

Province jeune, le Brabant wallon profite clairement de la proximité avec la capitale. Mais son dynamisme ne peut être réduit à sa position stratégique. Car si maintes entreprises, dont pas mal de Gazelles, ont en effet débuté leurs activités dans la capitale, elles sont de plus en plus nombreuses à être de "pures" brabançonnes. C'est le cas de nos Gazelles 2011 - même si avec Exki, Sudexquis décline dans le sud du pays un concept né à Bruxelles. Ainsi tant Carimat Matériaux (catégorie grandes entreprises) à Braine-le-Château que Patch Pharma (moyennes entreprises) à Nivelles sont des régionales de l'étape. C'est encore plus vrai pour le Garage Piret, lauréat des Supergazelles, implanté à Wavre.

Une province studieuse

Le Brabant wallon détonne quelque peu dans le sud du pays. Affichant sans conteste et sans complexes une santé économique qui le rapproche davantage des performances flamandes que wallonnes - performances qu'elle égale, voire dépasse -, cette province s'enorgueillit d'être en Belgique celle qui compte proportionnellement le plus d'habitants détenteurs d'un diplôme d'études supérieures - pas loin d'un travailleur sur deux. En outre, en comparaison avec le Hainaut et la province de Liège, le Brabant wallon a bénéficié dès le départ de certains atouts qui ont contribué à son développement économique, notamment un héritage industriel moins lourd ainsi que de nombreux espaces disponibles.

La province attire également entreprises et cerveaux. Proche de la capitale, nous le disions, elle offre un cadre de vie agréable et un accès relativement aisé au personnel des diverses entreprises qui occupent ses parcs d'activité économique ainsi qu'au premier employeur local, l'UCL (plus de 4.000 personnes). Le rayonnement international de l'université constitue un indéniable atout non seulement pour les multiples spin-off qui se développent dans les parcs scientifiques attenants au campus mais aussi pour de nombreuses entreprises de pointe qui souhaitent s'implanter dans le pays. Les investisseurs bruxellois, flamands et étrangers ne s'y trompent pas, qui continuent à s'installer en Brabant wallon.

Une économie de services

Si le tissu économique de la province est constitué pour moitié de PME de moins de 50 personnes, on recense quelques grandes entités dont le rôle moteur pour la région est indéniable. Le plus bel exemple est GSK Biologicals, premier employeur privé, installé à Rixensart et Wavre-Nord. Citons encore UCB (Braine-l'Alleud), Swift (La Hulpe), IBA et I.R.I.S. (Louvain-la-Neuve) ou CP Bourg (Ottignies). A côté de ces grandes entreprises s'alignent des sociétés plus jeunes comme eWON (routeurs Internet pour l'industrie) ou Auriga International (produits dermo-cosmétiques), qui cartonnent à l'exportation. Si l'industrie pèse encore d'un poids non négligeable en Brabant wallon, il est clair que l'économie y est aujourd'hui clairement orientée vers les services.

Aujourd'hui, le Brabant wallon s'est fortement affranchi de Bruxelles, même s'il convient de ne pas sous-estimer l'importance que le premier pôle d'activité économique du pays représente pour lui. Mais un constat s'impose : de plus en plus de projets naissent dans la province même, qui s'est muée en l'une des plus innovantes du pays. Une province on ne peut plus favorable à l'émergence de potentielles futures Gazelles.

Guy Van den Noortgate

En savoir plus sur:

Nos partenaires