Le top 10 des e-shops les plus consultés en Belgique

10/12/14 à 13:02 - Mise à jour à 14:07

Source: Trends-Tendances

La première édition du guide BeShopping100 met en avant les 100 boutiques en ligne les plus consultées par les consommateurs belges et tente de savoir ce qu'il achète le plus souvent sur la Toile. Nous vous dévoilons le top 10.

Le top 10 des e-shops les plus consultés en Belgique

© istock

BeShopping a réalisé une analyse du Top 100 du commerce de détail B2C en Belgique, à l'exclusion des voyages, des services financiers et des assurances. Les 100 principaux commerces en ligne belges totalisent ainsi un chiffre d'affaires de 1,1 milliard d'euros pour 2013-2014, celui-ci est réalisé à quasiment 75% sur des commerces en ligne étrangers. Le guide est complété d'une analyse des 25 boutiques belges transfrontalières.

Cette analyse permet, entre autres, de dégager des nouvelles tendances de consommation en ligne et d'identifier des nouveaux marchés de croissance. On y apprend que la majorité des achats effectués par des consommateurs belges sur la Toile se font dans les pays limitrophes tels que les Pays-Bas (22%), l'Allemagne (15%) et la France (14%). Quant aux produits les plus achetés en ligne, ce sont les vêtements et accessoires (27%), les appareils électroniques (24%) et enfin, les activités liées aux loisirs (10%). La méthode de paiement par excellence est la carte Visa (95%), puis Mastercard (94%) et enfin Maestro (66%), suivie de près par Bancontact/Mister Cash (61%) et Paypal (56%).

Voici le top 10 des e-shops les plus consultés en Belgique

1. Amazon

2. Zalando

3. 3Suisses

4. Coolblue

5. Colruyt Group

6. Bol.com

7. Proximus

8. Nespresso

9. Tele Ticket Service

10. La Redoute

Zoom sur le Top 25 des commerces en ligne transfrontaliers

Le rapport s'est aussi concentré plus spécifiquement sur la vente en ligne transfrontalière. L'analyse du top 25 des commerces en ligne belges actifs principalement dans ce domaine révèle que ceux-ci ont comme marchés principaux la France, les Pays-Bas, les États-Unis, le Royaume-Uni et enfin le Canada. Les visiteurs de ces sites proviennent à près de 78% de l'étranger. BeShopping souligne que le potentiel de croissance de l'e-commerce transfrontalier est énorme. Les 3 meilleurs e-commercants de ce Top 25 sont: Bikkembergs, Mount Oberon et Belgianshop. On y trouve aussi l'e-shop d'Ice Watch en 5ème position, la boutique virtuelle de vêtements de Stromae (Mosaert.com) (13ème) ainsi que la boutique en ligne du chocolatier Marcolini à 14ème place, le bijoutier Baunat (12ème, )Smartphoto (17ème), ou encore, Bellerose (22ème).

En ce qui concerne les produits les plus prisés, les vêtements et accessoires représentent plus de la moitié des achats en ligne transfrontaliers (52%). Viennent ensuite les activités liées aux loisirs (28%) et à l'alimentation (12%). À noter également que dans ce top 25, 8 commerces en ligne sur 10 proposent majoritairement des produits de niche, tandis que 88% des commerces en ligne transfrontaliers proposent également un canal d'achat via une application mobile.

Méthodologie du Top 100 BeShopping

Le guide inclut des webshops d'origine belge sous des URL .be ou .com (Ex : Krefel.be, Vente-Exclusive.com). Des webshops belges aux origines belges mais qui appartiennent à des entreprises étrangères (Ex : Brantano.be, Brico.be). Des webshops étrangers aux origines étrangères qui vendent sous l'URL .be (ex : Zalando.be, Yvesrocher.be, 3Suisses.be). Des webshops étrangers aux origines étrangères qui ont un URL .com, .fr, ou encore .nl et qui vendent à des clients belges (Ex : Fnac.com, Amazon.fr).

L'analyse est basée sur 5 paramètres qui donnent le "relevancy rank":

  1. Le nombre de visites que comptabilise un e-shop en Belgique (y compris les URL autres que .be) basé sur le "global rank"
  2. Le taux de conversion de commande par catégorie/webshop, spécifique au secteur de l'e-commerce
  3. Le chiffre d'affaires réalisé en Belgique (TVA incluse). S'il n'est pas disponible, un panier moyen par catégorie est évalué
  4. Le référencement naturel et organique de l'e-shop sur la toile (SEO), défini par l'indice Woorank
  5. La notoriété de la marque basée, entre autres, sur son design

Sources : BeCommerce, Twinkle100, Internet Retailer Europe 500, Similarweb, Alexa, Woorank, eCommerce-Europe, Thuiswinkel, FEVAD, Worldbank.org, Eurostat 2014

En savoir plus sur:

Nos partenaires