Le revenu universel intéresse l'Unizo

09/06/16 à 14:03 - Mise à jour à 16:28

Source: Belga

Le patron de l'Union flamande des entrepreneurs indépendants (Unizo), Karel Van Eetvelt, souhaite ouvrir une discussion sur le revenu universel.

Le revenu universel intéresse l'Unizo

© Montage Getty

A lire aussi: L'allocation universelle, rêve d'avenir ou arnaque sociale ?

L'Unizo a déjà amorcé le travail: elle étudie en ce moment la possibilité d'un nouveau statut social qui prendrait en compte un tel revenu, rapporte De Morgen jeudi.

Pour Karel Van Eetvelt, ce nouveau statut social serait identique pour les employés, les indépendants et les fonctionnaires et devrait prendre en compte un revenu universel garanti pour tous, qui motiverait les travailleurs au lieu de les encourager à profiter.

De nombreuses discussions avec les indépendants, il est ressorti que la majorité dit gagner "assez" ou "juste assez" pour vivre décemment. "Le plus grand obstacle au lancement des futurs indépendants, c'est l'absence de filet de sécurité. Alors pourquoi ne pas trouver une solution?", s'interroge Karel Van Eetvelt.

Sur le montant et les modalités d'application du revenu universel, le patron de l'Unizo n'a pas encore de réponses. Mais le service d'études de l'organisation s'y attèle. "Et j'appelle les politiques et les partenaires sociaux à faire de même", ajoute M. Van Eetvelt.

Le ministre de l'Emploi Kris Peeters (CD&V) n'a pas souhaité réagir, dans la mesure où le gouvernement est divisé sur la question. Les syndicats sont également partagés: la FGTB craint qu'un revenu universel ne mette à mal la sécurité sociale tandis que la CSC se dit prête à discuter de la proposition.

En savoir plus sur:

Nos partenaires