L'allocation universelle, rêve d'avenir ou arnaque sociale ?

06/06/16 à 10:56 - Mise à jour à 11:00

Qu'est-ce que le 'revenu de base inconditionnel', cette idée-miracle rejetée massivement par les Suisses lors d'un vote dimanche ? Il s'agit d'accorder à chacun un revenu mensuel de base identique, qu'il travaille ou non, qu'il soit jeune ou vieux, qu'il soit riche ou pauvre, qu'il vive seul ou en famille. Mais tout le monde n'est pas convaincu... Analyse.

"Aucune loi divine ne nous dit que l'homme doit travailler pour travailler. Beaucoup rêvent d'agir dans la culture, dans le monde associatif ou dans leur foyer, sans être 'productif', au sens où nous l'entendons souvent. L'allocation universelle leur permet de poser de tels choix." Le jeune député montois Georges-Louis Bouchez (MR) défend avec fougue l'idée de l'allocation universelle, au nom de la liberté individuelle. L'optique est partagée par l'ancien président d'Ecolo, l'économiste Philippe Defeyt qui y voit "un subside à l'autonomie des personnes et à l'innovation sociale". "Un nombre incroyable de personnes aspirent à faire autre chose que ce qu'elles font, assure-t-il. Avec l'allocation universelle, elles pourront répondre à cette aspiration."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires