Le F-35 est une "machine à tuer l'industrie européenne"

19/01/18 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

Source: Belga

Le PDG du groupe français Dassault Aviation, Eric Trappier, a qualifié l'avion de combat F-35 Lightning II du groupe américain Lockheed Martin de "machine à tuer l'industrie européenne" dans une interview publiée vendredi par l'hebdomadaire spécialisé 'Air&Cosmos'.

Le F-35 est une "machine à tuer l'industrie européenne"

© (c) Ministerie van Defensie Nederland

M. Trappier a insisté sur la nécessité pour l'industrie française de développer des "démonstrateurs" - à l'image de celui du drone de combat européen nEUROn dont Dassault est le maître d'oeuvre - qui permettent, selon lui, "de valider à moindre frais des technologies et des concepts avant le lancement de nouveaux programmes", alors que se profile le concept du futur système de combat européen.

La France et l'Allemagne ont décidé d'ensemble mettre au point une "nouvelle génération d'avions de combat", avec une "feuille de route" commune sur ce dossier qui doit être définie "d'ici à mi-2018", selon le président français Emmanuel Macron. Paris a proposé à la Belgique de s'y associer dans le cadre d'un "partenariat stratégique et économique" autour de l'avion de combat "omnirôle" Rafale de Dassault dans le cadre du remplacement des F-16 de l'armée belge.

"Nous verrons si nous arriverons un jour à faire un avion de combat européen", a souligné M. Trappier, qui est également président du Groupement des industries françaises aéronautique et spatiale (Gifas).

Et d'ajouter: "ce qui est sûr, c'est que l'alternative à ne pas faire, c'est de choisir un appareil américain. Je souhaite bien du plaisir à ceux qui ont acheté ou vont acheter du F-35 d'être capables de ne pas être intégrés à l'armée américaine. Car le F-35 est une machine à tuer l'industrie européenne, mais aussi une machine à vous intégrer dans les armées américaines".

Nos partenaires