"Le CO2 était l'oeuvre du diable, maintenant il est intéressant"

21/12/16 à 14:42 - Mise à jour à 14:42

Source: Trends-Tendances

Maintenant que le besoin en énergie renouvelable devient critique, le secteur du plastique peut entrer dans la danse. L'énergie éolienne peut ainsi obtenir un coup de pouce spectaculaire grâce aux nouveaux matériaux qui rendent la construction d'éoliennes de 300 mètres possibles. C'est l'avis de Patrick Thomas, CEO du leader du marché Covestro et président de la fédération du secteur PlasticsEurope.

Un monde sans plastique est devenu impensable. Retirez tout le plastique d'une maison, d'une voiture ou d'un bureau, et les voilà inutilisables ou invivables. Mais, cette évolution a aussi un revers. Le secteur a connu sa part de problèmes de santé, et maintenant encore, des communiqués apparaissent sur le possible impact négatif sur la santé de certaines substances chimiques présentes dans le plastique. Un autre thème délicat est la pollution des océans à cause du phénomène connu sous le nom de "soupe de plastique", une gigantesque décharge flottante de petites particules de plastique, ingurgitées par des poissons et des oiseaux. Cette soupe de plastique est un cauchemar pour la communication du secteur envers le grand public et elle est devenue son thème principal dans le monde entier. Et pourtant, les matières plastiques ont plus que jamais le vent en poupe, selon Patrick Thomas.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires