La flotte marchande belge dans le top 25 mondial

09/09/15 à 15:21 - Mise à jour à 15:21

Source: Belga

La flotte marchande belge a transporté en 2014 un total de 5,13 millions de tonnes, ce qui la fait figurer parmi les 25 plus importantes flottes mondiales, annonce lundi le SPF Mobilité et Transports.

La flotte marchande belge dans le top 25 mondial

© Image Globe / DIRK WAEM

"La croissance de la flotte marchande belge, qui entre 2014 et 2015 passe de 150 à 162 navires, résulte entre autres de la récente reprise économique qui s'accompagne d'une croissance du commerce international", souligne l'administration dans un communiqué.

Outre sa croissance, la flotte marchande belge se démarque également par sa qualité élevée et par des navires "à la pointe de la technologie". Les excellents résultats obtenus aux contrôles effectués sur les navires marchands belges permettent ainsi à la flotte belge de figurer depuis juillet dernier parmi les meilleurs pavillons de toutes les listes qualitatives. Et les autorités américaines elles-mêmes ont décerné un label de qualité au pavillon belge comme "signe d'excellence".

"Pour la flotte marchande belge, cette bonne place dans les 'listings' se concrétise par un avantage économique non négligeable. De toute évidence, grâce à ce classement et aux contrôles effectués par les autorités nationales, les navires belges sont moins fréquemment soumis aux contrôles dans les ports étrangers, ce qui assure une plus grande fluidité des activités commerciales", souligne encore le SPF Mobilité et Transports.

Autre avantage pour la flotte belge: dans certains secteurs comme le transport de pétrole ou de gaz, à l'origine d'une série d'incidents survenus par le passé, ce n'est plus tant le prix de l'affrètement que la qualité des navires qui devient prépondérante. Grâce à son label de qualité, la flotte marchande belge peut dès lors se positionner en concurrent sérieux sur le marché international du transport maritime, constate le l'administration, qui se réjouit enfin de la bonne coopération entre les armateurs belges et l'État fédéral.

En savoir plus sur:

Nos partenaires