L'entreprise pharmaceutique AstraZeneca veut supprimer 80 emplois en Belgique

21/09/11 à 14:54 - Mise à jour à 14:54

Source: Trends-Tendances

L'entreprise pharmaceutique AstraZeneca, basée à Uccle, a fait part aux représentants des travailleurs, mercredi lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, de son intention de supprimer 80 emplois, a-t-on appris auprès de la CNE.

L'entreprise pharmaceutique AstraZeneca veut supprimer 80 emplois en Belgique

© Image Globe

Selon le syndicat chrétien, la direction a invoqué la perte d'argent occasionnée par la fin des brevets de certains médicaments, désormais soumis à la concurrence des génériques. "Il s'agit du même problème que pour Pfizer, des médicaments sont en fin de brevet et vont tomber dans le domaine public et être copiés par des génériques", explique Jean-Raymond Demptinne, secrétaire permanent CNE pour la région Bruxelles-Brabant wallon.

Les licenciements concerneraient principalement les délégués médicaux pour le secteur généraliste, poursuit la CNE dans un communiqué.

Une réunion du conseil d'entreprise est d'ores et déjà prévue mercredi prochain dans le cadre de la procédure de licenciement collectif.

Le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca emploie quelque 60.000 personnes dans le monde et a dégagé un chiffre d'affaires de 23,6 milliards d'euros en 2009.

AstraZeneca emploie 350 personnes en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg, sur deux sites: Uccle et Ehlange.

Cette annonce du groupe britannique intervient une semaine après celle du groupe pharmaceutique américain Pfizer de son intention de supprimer 167 fonctions d'ici fin 2012 sur son site bruxellois.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires