En 2012, les énergies renouvelables représentaient 14% de la consommation

10/03/14 à 14:28 - Mise à jour à 14:28

Source: Trends-Tendances

En 2012, l'énergie provenant de sources renouvelables a contribué, selon les estimations, à hauteur de 14,1% à la consommation finale brute énergétique de l'UE28, contre 8,3% en 2004, première année pour laquelle cette donnée est disponible, indique lundi Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. En 2020, cette part devrait atteindre les 20%.

En 2012, les énergies renouvelables représentaient 14% de la consommation

© Thinkstock

Depuis 2004, la part des énergies renouvelables (énergie solaire thermique et photovoltaïque, énergie hydraulique, énergie éolienne, énergie géothermique et biomasse) dans la consommation finale brute d'énergie s'est accrue dans tous les États membres. Au cours de cette période, les hausses les plus importantes ont été enregistrées en Suède (de 38,7% en 2004 à 51,0% en 2012), au Danemark (de 14,5% à 26,0%), en Autriche (de 22,7% à 32,1%), en Grèce (de 7,2% à 15,1%) et en Italie (de 5,7% à 13,5%).

Quant aux plus fortes proportions d'énergies renouvelables dans la consommation finale d'énergie, elles ont été observées en Suède (51,0% de la consommation énergétique provenaient d'énergies renouvelables), en Lettonie (35,8%), en Finlande (34,3%) ainsi qu'en Autriche (32,1%). A l'autre bout du classement figurent Malte (1,4%), le Luxembourg (3,1%), le Royaume-Uni (4,2%) et les Pays-Bas (4,5%).

En Belgique, la part de l'énergie renouvelable dans la consommation énergétique atteignait, en 2012, 6,8%, contre 5,2% l'année précédente et seulement 1,9% en 2004. L'objectif 2020, pour le Royaume, a été fixé à 13%.

Nos partenaires